Danger de gueule de bois

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Ce soir, à moins d'un improbable retournement de  situation, ça ne sera pas la fête au PS, ni d'ailleurs dans bon nombre d'autres partis actuellement dans l'opposition.  En attendant, profitons des quelques heures qui nous restent pour sourire un peu...


d'abord avec le bulletin d'un candidat MNR dans la 2e circonscription de Paris : 

rogerdangermnr.jpg
Danger... ça ne s'invente pas !



Deuxième  élément amusant de l'actualité :  Sarkozy semble s'entendre très bien avec Vladimir Poutine... mais il manque encore d'entrainement !

Commenter cet article

PAUL 15/06/2007 00:12

@emmelinehyphotese d'ecole:le aml et le bien existent de maniere objective et absolue: n'est-il alors pas naturel que el bien desire l'elimination du mal mieux n'est-ce pas son devoirPour ceux pas tres doues en philo :il n'y a que deux vrai modeles ethiques possible.L'absolutisme moral ou le nihilisme.Ce qui est juste ou non n'est pas une question d'opinion ou de choix ou alors la justice et le sens n'exitsent aps et rein n'a d'importance de toute maniere.

PAUL 15/06/2007 00:09

@emmelinec'est la ou notre pensee differe pour moi la liberte n'est pas  une fin en soi mais un outil pour des desseins plus grands comme  le development humain

spamy 14/06/2007 22:50

@ emmeline Je suis content néanmoins de pouvoir avancer une toute nouvelle théorie. Gauche et droite pourrait se rejoindrent sur leurs extrêmes. Il faudrait dès lors reconfigurer notre hémicycle, et permettre à celles-ci de pouvoir s'assoir ensembles près du radiateur.En effet, de savant bloggeurs, ont rendues probantes des similitudes, dans les discours, d'appel à la haine, de diabolisation de l'autre et de son éradication. Le temps d'en écrire un bouquin, mettez moi le "sujet" au chaud... 

Emmeline 14/06/2007 05:33

Non, je considère la pensée de droite comme égoïste et/ou non éclairée, mais valable. On est en démocratie. La gauche s'est  battue pendant des centaines d'années pour que chacun ait le droit de penser ce qu'il veut, même si sa pensée me désole personnellement, et je respecte a priori les gens de droite comme ceux de gauche (souvent pas a posteriori mais c'est une autre histoire). Le  jour où cela aura disparu, c'est toute la solidarité nationale qui aura disparu.

PAUL 14/06/2007 00:44

@spamyil ne t'ont pas trop abime la gorge j'espere?