AG spéciale : les services publics en Europe

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

La section PS de Sciences Po tiendra jeudi 14 une une AG spéciale sur le thème des services public en Europe.

A cette occasion, nous recevrons des intervenants représentant différentes sensibilités de la gauche qui dresseront notamment un bilan des libéralisations engagées dans le cadre communautaire.

Seront présents :  
- Nicolas Nordman (PS), membre du conseil fédéral chargé de l'Europe ;
- Alain Lipietz (Verts), député européen ;
- Claude Layalle (Attac), responsable du groupe Europe ;
- Pierre Bauby, spécialiste des services publics.
 
La contribution finale et les propositions de "l'Atelier du changement" créé dans notre section sur ce thème seront présentés lors de cette AG.

Hasards du calendrier, nous avions déjà pu évoquer il y a peu le thème des services publics en Europe, lors d'une rencontre avec les jeunes Européens de Sciences Po. Vous pouvez retrouver ici le script de cette rencontre-débat.

Rendez vous jeudi 14 juin, à 19h15, en salle A11.

edit : le compte-rendu est disponible ici. Il est également accessible dans l'encadré de la colonne de droite concernant les "ateliers du changement". 

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PAUL 25/06/2007 21:49

la famine en 32?faut pas pousser hyperinflation cest tout

Emmeline 24/06/2007 14:29

Non, ils n'étaient pas "coupables" !!! pas massivement, pas mortellement ! vous avez fait un peu d'histoire ? vous savez la misère qui régnait en Allemagne en 1932 ? mais moi si j'avais été mère de famille, si j'avais vu mes gosses crever (littéralement !) de faim sous mes yeux et si j'avais été, de manière très compréhensible, égarée par le désespoir, j'aurais certainement comme 33% des Allemands voté Hitler... 33% dont l'immense majorité d'ailleurs ignorait les thèses racistes et a fortiori génocidaires des nazis. Je ne dis pas que c'était bien, loin de là, je dis que l'égarement ça existe, et les circonstances atténuantes bien plus encore. Coupables, beaucoup le sont sans doute devenus ensuite, en fermant les yeux sur ou en participant au massacre des opposants et des Juifs, gitans et homosexuels. Mais voter Hitler était juridiquement leur droit le plus strict et moralement compréhensible, sinon acceptable. Et je vous souhaite de savoir un jour ce que sont le respect et le pardon.

PAUL 18/06/2007 18:16

@emmelineet les gens qui ont vote pour Hitler il ne sont pas coupables peut-etre?Votre probleme c'est que vous etes faible ; la conciliation c'est al facilite

spamy 18/06/2007 16:00

@emmelineNon mais ça va pas  !!!            :o)Il est à vous, c'est votre descendance  !   gardez le !   mdr

Emmeline 18/06/2007 09:10

Vous me permettrez de penser que je suis meilleure que vous en français...Et on ne "choisit" pas ce que l'on pense, pas à 100% ! Et quand bien même ce serait le cas, la liberté de penser est un des plus beaux héritages de 1789 ; on a le droit le plus absolu de voter à droite sans que cela fasse de vous un être amoral, méprisable et que l'on peut assassiner aux coins de rue en toute bonne conscience. Vous savez à qui vous me faites penser (beaucoup de monde, mais je vais encore dire le plus soft) ? à Fillon ! En plus vous êtes vraiment incohérent... parfois je me rassure en me disant que vous êtes un UMPiste dont le seul but en laissant sur ce blog des énormités est de faire battre le PS. Heureusement c'est raté, il y a eu hier (bon, pas le 10, hein...) plus de députés de gauche que de droite élus !