Egalité : ne transigeons pas !

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Aujourd'hui a lieu la Gay Pride, ou  Marche des Fiertés parisienne, la dernière d'un mois de marches à travers la France.

07-marches-carte-generale.jpg
Malgré les avancées importantes au profit de l'égalité des droits et des considérations pour les "LGBT", beaucoup reste à faire, d'où le mot d'ordre de la marche d'aujourd'hui : "égalité : ne transigeons pas!"

Ce combat est sociétal, mais aussi politique. Aussi, c'est l'occasion de découvrir  l'association HES, Homosexualités et Socialisme.

logo-HES.gif
"Créée en 1983, Homosexualités et Socialisme (HES) est une association de réflexions et de propositions sur les questions lesbiennes, gaies, bi et trans (LGBT). HES est une association nationale dont l’objet est de promouvoir les questions LGBT au sein du Parti socialiste. Elle rassemble des militant-e-s et sympathisant-e-s de toute la gauche républicaine et démocrate, proches ou membres du Parti Socialiste, intéressés par les questions LGBT. Elle lutte et milite afin que ses revendications soient portées par tou-te-s les militant-e-s socialistes, en leur proposant des conseils et formations. Ses représentants interviennent régulièrement à la demande d’autres associations, de sections, de fédérations, de commissions de travail en animant des temps de formations et d’informations. [...] HES aborde tous les sujets qui concernent directement ou non les personnes LGBT : éducation, familles, la question des prisons, droit d’asile et au séjour, santé, spécificités lesbiennes, lutte contre les discriminations, PACS, questions trans, droits européens et harmonisation positive..."

Plus de détails sur le site de l'association

Publié dans Questions de société

Commenter cet article

Emmeline 06/07/2007 16:02

Vanneste, je le méprise pour ses propos homophobes (et Carignon, Tiberi, Balkany, Sarkozy, Poncelet etc pour leurs casseroles). Sarkozy, il me fait peur comme président et il me dégoûte, comme me dégoûtent les nouveaux riches vulgaires qui votent à gauche. Boutin, je la respecte en la trouvant un peu folle. Mes arguments sont-ils condamnables ? Et vous, je vous rappelle ce que le Premier Ministre, agissant sur ordre du garant de l'unité nationale, a dit de la gauche ? en matière d'humanisme, je n'ai pas de leçon à recevoir de gens comme lui !

David 05/07/2007 15:54

C'est minable votre action.Enfin, plus ils se divisent, plus ça m'arrange.

Bruno 04/07/2007 09:52

"Sarko, Boutin, Vanneste, on vous déteste" Belle mentalité, tiens... Perso je ne déteste pas Besancenot. Y en a qui ne font pas la différence élémentaire entre comportement et personne, et celà, c'est contraire à tous les fondements humanistes de notre société.

Néel 03/07/2007 15:57

sans cautionner ces actions, évidemment, il faut rappeler que l'UMP, c'est le parti de gens comme M. Vaneste...http://www.dailymotion.com/video/x17dvg_christian-vanneste-homophobealors, est-il possible de changer l'UMP de l'in,terieur, comme certains sur le char "UMP" semblaient l'espérer? A voir, mais ca me semble mal parti...(au passage, une petit note : un LIEN vers les vidéos suffit amplement, cher bisounours... par ailleurs, le "texte" que je dois recopier pour publier ce commentaire, c'est FN2, lol)

Les Bisounours en folie 03/07/2007 13:17

Petit jeux :Vous reconnaitre dans le cortège :La Gay Pride a été volontairement interrompue par une centaine de militantEs d’"Etudions Gayment", des "Putes", d’"Act Up-Paris" et des "Panthères Roses" qui ont bloqué le char de Gaylib - caution "homo" de l’UMP - avant son arrivée à Bastille.