1137 véhicules incendiés le 31 décembre, mais à part ça M. le Ministre tout va très bien !

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Ban-militant.jpg

A entendre Brice Hortefeux faire le bilan de la nuit de la Saint Sylvestre, on songe à James, le valet modèle de Mme La Marquise dans la célèbre chanson du même nom.

1137, c’est un tout petit rien, un incident, une bêtise ! C’est 10 de moins que l’année dernière !! Une telle baisse, ô combien significative, est un brillant succès pour un ministre, dont les talents pour manipuler les statistiques n’ont rien à envier aux méthodes utilisées par les ministres les plus zélés de l’ex Union soviétique. La ficelle est ici tellement grosse – le bilan fait par le ministre est encore à ce stade provisoire et ressemble surtout à du bricolage- que l’on frise le ridicule !

Plutôt que d’extension (dans certaines villes de province comme à Toulouse ou à Nantes, le nombre de véhicules incendiés a augmenté selon les chiffres fournis auMonde le 2 janvier par des services de police), le ministre de l’Intérieur préfère utiliser le terme de « diffusion »… On se doute que les conseillers en communication du ministre ont dû réfléchir longtemps avant de trouver une formule digne du registre de la langue de bois et propre à atténuer la réalité du phénomène. 

La réalité, c’est pourtant celle d’une délinquance qui n’a pu être enrayé contrairement aux déclarations tonitruantes de Brice Hortefeux dont le mauvais bilan est à l’image de l’échec de la politique menée depuis l’élection de Nicolas Sarkozy.
Augmentation des violences physiques faites aux personnes, regain de tensions dans les cités, détérioration des conditions de travail des policiers, mis continuellement sous pression alors que leurs effectifs diminuent, révision à la baisse du déploiement des unités territoriales de quartiers censées remplacer la police de proximité supprimée par Nicolas Sarkozy : voilà les vrais résultats de la politique de sécurité intérieure menée par la droite depuis qu’elle est au pouvoir ! 

     ArL

Publié dans Point de vue militant

Commenter cet article

Christian Maillot... 06/01/2010 18:08


Je crois fermement que la Roumanie ne seront pas quitter le droit chemin et ne pas abandonner ce qu'il a gagné en 1989: la liberté et la démocratie.
Je vous souhaite à tous un joyeux Noël et bonne année meilleure que s'achève. Nous avons connu une année très difficile, nous avons essayé le plus et nous avons demandé à la plupart d'entre eux, la
force et la foi. Mais j'ai montré que nous sommes forts, qu'aucune tentative ne faiblira pas et nous avons la sagesse de rester unie.

En ces jours où nous célébrons deux décennies de recouvrer la liberté, je voudrais Roumains ont la même force, même courage et surtout le même amour pour la liberté qu'ils ont montré au monde en
Décembre 1989. Nous savons tout ce qui est un temps où la confiance dans notre avenir sera contestée. Je crois fermement que la Roumanie ne seront pas quitter le droit chemin et ne pas abandonner
ce qu'il a gagné en 1989: la liberté et la démocratie. Dieu ont la Roumanie en garde!

Joyeuses Fêtes à tous et une meilleure année pour tous les goûts!


Christian Maillot... 06/01/2010 18:05


Pourquoi
Mircea Geoana?


Elle rassemble les gens autour de lui, autour du même but, est un leader qui unit et non pour diviser.
Mircea Geoana va rassembler des personnes autour de lui, tout comme le Parti social-démocrate et le ministère des Affaires étrangères et comme ambassadeur.

Mircea Geoana pointera le scandale, un projet national propose Roumains, unit des personnes autour de la même vision et travaillent côte à côte avec les Roumains pour sortir de la crise.


Il entretient de solides relations à l'extérieur qu'ils peuvent utiliser pour mettre fin à la crise.
Mircea Geoana est l'un des meilleurs diplomates qu'il avait de la Roumanie au cours des 20 dernières années. Utilisera ses relations dans les Etats-Unis et l'UE à apporter l'investissement à long
terme en Roumanie et de sortir le pays de crise.


Comprendre les enjeux économiques et a des solutions à la crise.
Mircea Geoana est le seul chef qui est venu au gouvernement avec un projet clair pour mettre fin à la crise qui a amené la coalition et le Parlement pour mettre fin à la crise des propositions
concrètes (le Fonds national du logement, bénéfices non réinvestis, l'accord entre les banques et les entreprises qui ont la difficulté à payer les taux).


Éduqués et travailleurs.
Partout Geoana a travaillé des choses dures et bon laissés pour compte, en particulier comme un ambassadeur et le ministre des Affaires étrangères.
Elle étudie les écoles les plus réputées dans le monde. Mircea Geoana pas roumain à avoir honte de leur président.


Christian Maillot... 06/01/2010 18:04


Programme national pour soutenir les jeunes

La première étape difficile dans la vie qui rend un couple est de trouver un emploi. A cette époque, les jeunes sont pris dans un cercle vicieux. Les employeurs ne seront pas employer des personnes
ayant une expérience et des diplômés. Sans emploi, jeunes diplômés n'acquièrent pas l'expérience et seront définitivement défavorisés. Nous avons déjà proposé une série d'incitations fiscales pour
l'embauche de personnes jeunes et continuera à soutenir ces solutions.

Mais comme une solution appropriée consiste à encourager les jeunes à créer leur propre entreprise. Jeunes de Roumanie sont reconnus pour leur ingéniosité et leur esprit d'entreprise.
Malheureusement, de trop nombreuses personnes ont quitté la Roumanie pour que le soutien à l'étranger ont trouvé pas trouvé chez lui.

L'Etat roumain pour devenir un partenaire des jeunes et offrir des conditions favorables pour développer une carrière réussie, comme le talent et la compétence de chacun. À la suite de discussions
que nous avons tenues avec les jeunes roumains et des affaires, j'ai trouvé quelques solutions pour aider les jeunes quand ils ont besoin davantage d'aide - au début d'une carrière ou démarrer une
entreprise.


J'ai parlé à beaucoup d'étudiants sur le soutien que l'État doit accorder à stimuler la participation des jeunes à l'entreprise. Ainsi, un soutien:

• Internet Business Development. Secteur des TI est l'un des succès en Roumanie au cours des 20 dernières années, et les jeunes roumains sont reconnus pour leur préparation et leur ingéniosité. En
soutenant l'état des affaires dans ce secteur peuvent créer des conditions pour les jeunes de gagner bien d'une passion et le travail que la joie. Il y mai être un des sites de contenu, la
commercialisation de biens ou services en ligne en ligne (web design, l'hébergement Web, la programmation, le stockage de données, plates-formes en ligne, haut débit, Telecom, Webchat, Webcast,
Voice Over IP, etc)

• Simplifier les procédures d'obtention de l'autorisation de PFA. Les formalités prend 10-12 jours et nécessitent un coût moyen de 350 USD. L'autorisation doit être accompli en 24 heures.

• être autorisé personne à PFA. A cette époque, de devenir une PFA, il faut un degré de spécialisation. Cette restriction devrait être supprimée, ainsi n'importe qui capable de soulever des idées
de l'obtention de l'autorisation de PFA.

• La taxe de zéro sur les élèves, les trois premières années d'activité, avec une exigence de réinvestir les bénéfices pour les entreprises en ligne.

• Mise en place de sociétés avec un capital de départ d'au moins 10 RON, avec non les avantages-bénéfices d'imposition réinvestis dans les trois premières années et l'exonération de l'impôt sur le
revenu pendant trois jeunes employés ou chômeurs, indépendamment de l'âge.

• Offrir des incitatifs fiscaux par les autorités locales pour les jeunes des villes retour à domicile, pour ouvrir une entreprise, après avoir terminé leurs études.

•Programme de soutien au gouvernement élèves ayant des initiatives entrepreneuriales, dont ils peuvent obtenir des crédits pour la création d'une société avec intérêt attrayant.



Que pensez-vous?