Socialécologie

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

socialecologie.jpg
Socialécologie est une association qui aspire à l’émergence d’un projet de société apte à résoudre les problèmes écologiques et sociaux de notre temps, dans le contexte d’une économie mondialisée. Elle mêle réflexion, militantisme au sein de la gauche réformiste et éducation populaire. Lisez la Charte de ce groupe transcourant de militants socialistes qui a fait du développement durable la priorité de son engagement militant.

En plus de leur blog, je vous propose de parcourir le diaporama qu'ils ont diffusé.

 

Commenter cet article

François 04/12/2007 10:24

Merci pour votre soutien à Socialécologie.
Notre but n'est de nous constituer en courant du PS, mais juste d'apporter notre pierre à l'édifice (à la "rénovation"). Parmi les moyens que nous avons, il y a celui de la contribution générale au prochain Congrès. Vous êtes d'ailleurs tous invités à participer à notre démarche.
François

Emmeline 17/08/2007 10:57

Les associations (pas les "écolos perfusés par le PS", si N Hulot était de gauche ça se saurait !!!) n'ont pas noté le "projet socialiste" (du PS) mais le "pacte présidentiel" (de Mme Royal). Je suis précise, c'est tout. On parle bien au gouvernement des promesses du Président, pas du programme de l'UMP.

Et, je le répète, je ne roule pour personne. On peut être politisée sans être fanatisée (c'est rare à l'UMP, je sais, mais en tout cas chez nous ça existe).

Sharky 17/08/2007 10:23

Mais oui Emmeline, vous roulez pour feu Mme Royal, ce n'est pas une honte juste une erreur de jeunesse mais qui n'en a pas fait!

Quand à votre sortie sur la notation du programme Royal (même pas PS, étrange cette personnalisation dans une groupement fortement corporatiste?) des écolos perfusés par le PS, c'est du même niveau que mes enfants sont les plus beaux du Monde (même si c'est vrai! ;-))

Emmeline 17/08/2007 10:03

Parenthèse : le pacte présidentiel de Mme Royal était le second mieux noté des projets présidentiels par les associations écologistes, juste derrière celui de Mme Voynet (que je respecte beaucoup, soit dit en passant). Donc, oui, les socialistes sont là.

Pour les ours, même remarque que Néel : les maires qui sont sur le terrain sont ceux qui voient leurs administrés se faire bouffer des moutons !

Néel 16/08/2007 20:36

si j'ai le droit de donner mon avis sur la charte de l'environnement, c'est quand même une blague, vu la différence entre les déclarations et les pratiques. Ah, mais la charte a valeur constitutionnelle, pardon?
Et pourtant, j'aimerais qu'elle inspire réellement "la politique nationale (ou européenne?) et internationale de la France", il me semble que ce sont ses termes en tous cas.

Certains modes de transport : si c'est du ferroutage qu'il s'agit, je suis a fond pour. C'est un exemple. les transports en commun, également (et en plus ca a un coté assez juste socialement qui n'est pas pour me déplaire).

les ours, ben... je comprends vraiment pas. J'ai un a priori favorable, mais je suis pas dans le coin, et j'ai la désagréable impression que ces ours passent leur temps a se faire tuer ou a avoir des accidents. et ca coute cher pour un resultat symbolique moyen et effctif assez faible.le probleme vient sans nul doute de la cohabitation. alors, solution? des reserves, par exemple? ce serait mieux que d'avoir à remplacer les ours qui se font betement ecraser sur les routes...parce que la vie économique devant etre conciliée avec l'environnement, comme le dit la charte de l'environnement (a qui on peut faire tout dire ou presque) c'est un sujet délicat. et ce n'est pas le plus important a mes yeux
mais j'aime vraiment bien les ours. cf http://www.lours.org/ ;-)

quant à la lutte contre le nucléaire, autant je suis méfiant face cette énergie, autant il faut admettre qu'elle est efficace (a court terme) et que les investissments pour la remplacer par d'autres sources d'energie propres seront lourds et longs. donc un plan de sortie progressive du nucléaire, oui (cf plan de lutte contere la surconsommation energetique, remplacement a terme par des energies propres, meme si l'objectif de 20% en 2020 est un minimum minimorum, etc). un coup d'arrêt immédiat, non. En revanche, la privatisation d'EDF pose d'énormes problèmes de contrôle politique sur cette energie a mon avis. et ca, le ps s'est battu contre...

enfin, qui es tu? autant je me fiche de savoir qui sont sharky, spamy, asse42 (non pas que je me fiche de leur existence, mais ils restent assez virtuels pour moi) autant j'aime savoir a qui je reponds lorsque j'ai des chances de le connaitre réellement. on s'est peut etre croisés a scpo, tu vois?

tu es peut etre antoine, vu la concomitance quasi parfaite du nouvel article sur votre blog et de ce commentaire. tu confirmes?