Billet d’humeur : de « l’illusion performative » de la rénovation

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po


« Nous devons engager la rénovation » , « La rénovation est notre priorité » , « Procéder à notre rénovation est un impératif  ». Un mot fait flores en ce moment dans toutes les déclarations et cela n’aura échappé à personne : la « rénovation ».

On peut certes s’en réjouir car c’est un passage obligé aujourd’hui pour notre parti. Mais à trop utiliser cette formule là où s’impose une évidence, on pourrait finir par succomber à l’illusion performative du mot « rénovation ». Répété ad nauseam, ce mot peut en effet donner le sentiment d’être devenu, dans une certaine mesure, dans la bouche de ceux qui l’emploient, un substitut à une action concrète dans le sens de cette fameuse « rénovation ».
 
Dire « rénovation » ce n’est pourtant pas la faire même si c’est un bon début. Loin s’en faut. Cette dérive est probablement inconsciente dans l’esprit de nos ténors mais elle pourrait avoir des effets néfastes en provoquant la lassitude de Français qui nourriraient le sentiment que les socialistes ne s’en tiennent qu’aux mots… Elle pourrait aboutir en définitive à vider la rénovation de sa substance. Un comble !
 
Heureusement, la bonne surprise de la Rochelle est là pour rappeler que notre parti dispose d’une base militante déterminée, impatiente de participer au débat et à la réflexion.
 
Nous avons les mots, nous avons la détermination, il nous reste désormais à passer à l’action et à donner à cette rénovation le contenu qu’elle mérite !
 
Bastien Taloc

Publié dans Point de vue militant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Erasme de Metz 08/09/2007 19:15

Billet très juste

@Tefy
de mon temps, du côté de la rue Saint-jacques on disait plutôt "arrétez de sodomiser les diptères"

Néel 08/09/2007 18:13

mais non, francois Hollande vient de sauver le PS en disant qu'il fallait aller au dela de la rénovation, a la rochelle. bastien, tu as un train de retard, tu me déçois! ;-)

spamy 07/09/2007 22:14

bonsoir,
vous avez les maux, vous avez la détermination. Vous n'avez pas les personnes. Vraiment pas. Le plus rédhibitoire à mon sens.
Vous n'avez plus d'idées neuves et les anciennes se sont trouvé gifflées.
La base, puis l'absence. Un désarroi par trop perceptible que l'on masque tant que faire ce peut.

Je sais que ma critique est celle facile d'un sympathisant de droite, mais je vous et nous souhaite toujours un changement de votre état.

grutman 07/09/2007 20:28

Les socialistes font ce qu'ils peuvent pour contrer Sarkozy, mais il faut réussir à être audible.

Je partage tout à fait la tonalité de cet article à quoi j'ajouterais qu'il ne serait pas mal non plus de se mettre d'accord sur L'OBJECTIF de la rénovation.

Bellérophon 07/09/2007 20:06

Ouais ouais ...

Et l' "action", c'est prévu pour quand ?

Faut rénover certes ...

... mais faudrait aussi chercher à contrer un peu Sarkozy, non ?