De la modernité

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Comme le journal Le Monde l’annonce : « le MPF revient dans la maison UMP ». Le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers négocie des alliances avec l’UMP en vue des prochaines élections municipales et cantonales.

L’objectif de la manœuvre : conserver les villes et cantons que le MPF a déjà conquis, et obtenir 500 places de conseillers municipaux.

De-Villiers.JPG Parmi les territoires stratégiques, on trouve la ville d’Orange et le canton Orange ouest du département de Vaucluse, dont le maire et conseiller général n’est autre que Jacques Bompard. Le MPF vise également la ville de Bollène, située dans le nord du département provençal, à la tête de laquelle la femme de Jacques Bompard se verrait bien.

En tant que Vauclusien, natif d’Orange, et ancien stagiaire au Conseil général de Vaucluse, je ne connais que trop les époux Bompard, tous deux conseillers généraux. Ils ont gagné leurs sièges sous l’étiquette Front National, et n’ont quitté le parti de Jean-Marie Le Pen pour celui de Philippe de Villiers non pour des raisons idéologiques mais pour des raisons personnelles. Jacques Bompard notamment souhaitait avoir une place plus importante dans le mouvement que celle que lui proposait Le Pen. Villiers a su lui offrir un poste à la dimension de ses ambitions.

Les Bompard ne sont pas de droite. Ils sont clairement à l’extrême droite. Tant dans leur rhétorique que dans leur pratique du pouvoir, ils se montrent xénophobes, populistes, démagogues. Les électeurs vauclusiens en sont pleinement conscients. Et lorsque l’extrême droite recule, comme ce fut le cas lors des élections présidentielles de 2007, Jacques Bompard est en difficulté. Ainsi lors des élections législatives dans la circonscription du nord Vaucluse, il n’a pas été en mesure de se qualifier pour le second tour, qui a vu s’opposer l’UMP et le PS. Le candidat de l’UMP, réélu député, n’était autre que … Thierry Mariani, auteur du fameux amendement sur les tests ADN pour les candidats au regroupement familial ! Le monde est petit.

Jacques Bompard aurait donc pu être en difficulté lors des prochaines élections municipales, même si je pense qu’il aurait été réélu maire dans tous les cas, tant l’extrême droite est implantée dans la ville, et tant les oppositions de droite (laminée par une affaire de mœurs) et de gauche (très mal implantée) sont faibles. Il ne le sera que plus facilement.


L’UMP montre là que l’ouverture ne concerne pas que les personnalités de gauche en manque de reconnaissance. Elle concerne également l’extrême droite. Non seulement Nicolas Sarkozy et sa majorité courent après l’extrême droite sur le terrain des idées, mais ils recherchent même l’alliance pure et simple.

Les élus et militants de l’UMP sont souvent prompts à dénoncer l’archaïsme du PS et son manque de « modernité ». Il est certain que la modernité réside bien dans l’alliance avec le vicomte de Vendée et son mouvement extrémiste, antieuropéen et réactionnaire. 

Adrien Brun

Publié dans Point de vue militant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les Bisounours ne folie 09/10/2007 22:09

Mais c'est pas grave d'être extrême
.... regardez en politique il y a les extrêmement lucide et puis il y a les extrêmement con. Le tout c'est d'être parmis les bons. Moi je le suis . Pas vous

Et puis le qualitatif "extrême droite" tu l'as en Europe dès le moment ou tu parles de limiter efficacement une immigration-invasion hyper onéreuse et problématique. Même si tu es socialement de gauche. Si on devait retenir les critères des bobo-loboto en matière de "fascisme" , le globe serait fascite à 95% !! Pas très équilibré pour des bobos qui ont le goût du relativisme ! Non ?

" L’UMP montre là que l’ouverture ne concerne pas que les personnalités de gauche en manque de reconnaissance. Elle concerne également l’extrême droite. "

Ha ha, alors là c'est la meilleure . OK? Maintenant désigne moi les députés et les ministres FN à Sarkoland .. je te met ça sur le compte du complexe du cocu

UMPS - UMPS - UMPS - UMPS !! il y a que ça de vrai

Buffalo (de l Equipe de Debattons !) 08/10/2007 22:32

Oui je maintiens fricoter... : je me rappelle des rumeurs annonçant M. Bové dans le gouvernement si Mme Royal avait été élue (mais je le reconais ce ne sont que des rumeurs) mais surtout je me souviens d'une réunion entre tous les partis de gauche et d'extrême gauche il y a de çà quelques semaines, pendant la fête de l'huma si mes souvenirs sont bons. Que n'aurait-on dit si les respnsables de l'ump s'étaient rendus à un meeting FN ?
Je déplore le rapprochement MPF/UMP mais aussi les rapprochements PS/PCF ou encore PS/LCR.

Emmeline 08/10/2007 16:05

Bonjour à vous aussi. Mais ça risque de refaire longtemps pendant un petit moment encore... (pour vous répondre : le slogan de MGB était "une gauche courageuse, ça change la vie". Courageuse, mais pas téméraire/extrême...)

John_G 08/10/2007 15:58

Sharky ne peut pas s'empêcher de réagir, c'est tout.

Inclure le PCF (Robert Hue, Marie-George Buffet et autres...) dans l'extrême-gauche, on croit rêver.

Sharky 08/10/2007 15:58

Bonjour emmeline, ça faisait longtemps!

Vous n'êtes vraiment pas très charitable de ne pas laisser aux quelques fossiles du PCF le fait de se revendiquer d'extrême gauche.
C'est pas bien de tirer sur l'ambulance. ;-)