Responsabilisez-vous, qu'ils disaient...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Il y a quelques mois, durant un été (pour aller vite? pour profiter de "l'état de grâce"? pour profiter du voile d'ignorance que jettent les congés sur nos concitoyens?), une nouvelle loi avait été préparée, instaurant une franchise médicale. Elle vient d'être votée.

Résultat : la Sécu est sauvée, les malades sont responsabilisés, et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. La preuve...

Commenter cet article

Néel 05/11/2007 18:52

Le commentaire d'Emmeline a été coupé dans le cadre du forfait commentaires dorénavant instauré sur ce blog ;-)

Emmeline 05/11/2007 10:47

Bizarre, je me souviens d'un "bouclier fiscal" justifié par de grosses larmes sur le pauvres octogénaires vivant dans leurs chaumières de l'île de Ré, et sur lesquels vous n'étiez pas le dernier à pleurer... sinon, je rejoins tout à fait les arguments de John : les boîtes gaspillées, c'était dans le programme de Royal ; les prescriptions sans raison, c'est difficilement imputable aux patients... j'avoue que j'a

John_G 05/11/2007 02:19

@ Sharky,

1. Les "arrêts maladie de complaisance", les "gaspillages"... Qui est responsable sinon les médecins qui les accordent, parce qu'ils préfèrent bâcler leurs consults plutôt qu'écouter ? Qui a augmenté la rémunération à l'acte à trois reprises ces 5 dernières années des médecins sans aucune contrepartie de leur part ? La majorité en place, où les médecins libéraux sont très présents dans l'hémicycle du côté droite...

2. "Si c'est 50 € / an pour un cas extrême, ça va coûter quelques euros au pékin moyen avec ses 1000€ / mois bien loin de ses dépenses en internet, téléphone portable, crédits divers pour voiture, LCD, GPS, ordi portable et autres loto .... indispensables pour vivre décemment en ce bas monde" : alors là je rêve. Tu connais le panier de la ménagère qui gagne 1000 € (nets j'espère !) par mois ? Autrement dit à peu près 90% de dépenses incompressibles, avec au premier chef le logement suivi des dépenses d'alimentation ? Tu rigoles ou quoi avec tous tes petits gagdets qu'ils n'envisagent même pas d'acheter ? Quant à tes crédits à la consommation, si tu veux qu'on les régule beaucoup plus, là tru me trouveras avec toi cf ce que j'avais écrit à ce sujet. Ca ne semble pas être la méthode gouvernementale... http://ps-scpo.over-blog.com/article-13294196.html

3. "Le seul point d'accord que nous trouverons est le fait de se faire refiler des boites bien pleines souvent non utilisées". C'était dans le programme socialiste, comme quoi tu vois... Autrement dit, ne plus distribuer de boîtes souvent gaspillées. Mais je peux te dire que le gouvernement n'est pas prêt de céder à ce niveau-là, pas plus qu'il n'a su résister à 10 000 internes dans les rues avec qui on allait... discuter... voir article que tu t'étais bien dispensé de commenter, si ce n'est sur le mode de l'invective : http://ps-scpo.over-blog.com/article-13347337.html

Sharky 04/11/2007 23:35

A vot bon coeur Msieur Dames, allez une petite larme de culpabilité.

A Gauche, on préfère toujours jouer sur le registre de l'émotion deresponsabilisée (la démago quoi!) à la raison forcément froide et inhumaime.
Le cas extrême exposé est certes touchant mais est l'exception qui confirme la règle, je suis encore plus touché par les "vrais" orphelins Darfouri mais souvent l'émotion politique de Gauche s'arrête à la frontière. On peu toujours trouver plus démago et plus triste.

En contre exemple, je ne pleurerai pas sur ceux qui se font prescrire des arrêts de complaisance doublés de médicaments inutiles mais necessaires pour faire vrai, ni sur les malades de ceux qui se regardent trop le nombril et se shootent à l'oeil (on n'est pas le premier pays consommateur d'anti dépresseurs pour rien), ni sur ceux qui dictent leur prescription à des médecins peu scrupuleux...

Si c'est 50 € / an pour un cas extrême, ça va coûter quelques euros au pékin moyen avec ses 1000€ / mois bien loin de ses dépenses en internet, téléphone portable, crédits divers pour voiture, LCD, GPS, ordi portable et autres loto .... indispensables pour vivre décemment en ce bas monde. Après on peut pleurer que le pouvoir d'achat à reculé mais le vrai problème est notre immaturité face à l'offre mercantile non nécessaire de confort.

Moi ce qui me fait pleurer c'est qu'on lance des crédits sans sourciller que d'autres paieront à notre place au nom de notre bonne conscience et de notre égoisme surtout.

Le seul point d'accord que nous trouverons est le fait de se faire refiler des boites bien pleines souvent non utilisées et payées par l'Etat soutenu par les lobbies pharmaceutiques. S'il y a un vrai scandale et combat à mener il est là, pas pour quelques euros (nécessaires) par tête de pipe. Un travail d'opposition constructive serait de pousser le gvt de forcer dans cette direction pas de faire de la démago à 2 balles en cherchant à faire pleurer dans les chaumières.