Marie-George ? Non, Warren Buffet(t) !

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Ca aurait pu faire l'objet d'un  "sondage" mais pas si idiot que cela (d'ailleurs, ci-contre, voici un nouveau sondage). Ce type d'information est même cruciale dans le débat actuel sur les orientations économiques du gouvernement de manière générale.


Qui a dit ? "j'appelle à la fixation de droits de succession à un niveau significatif pour éviter que la démocratie ne se transforme en ploutocratie"* ? Voir ici ses déclarations.

- Fidel Castro ?
- Hugo Chavez  ?
- Un cheminot syndicaliste corporatiste privilégié et en plus trotskyste?
- Ségolène Royal pendant la campagne électorale ?
- L'ensemble des dirigeants socialiste aujourd'hui ?
- La troisième plus importante fortune du monde, Warren Buffett ?

Warren-Buffet.JPG
Attention, plusieurs réponses sont possibles.


Rappelons simplement que la loi incriminée par M. Buffet, dite "Economic Growth and Tax Relief Reconciliation" est bien en-deçà dans ses prétentions ploutocratiques que la loi "TEPA" votée par le Parlement français en juillet 2007. Si la loi américaine ramène le taux marginal maximum sur les droits de succesion de 55% en 2001 à 45% en 2007, la loi française en revanche exonère de toutes taxes 95% des cotisations. On serait curieux de connaitre le sentiment de M. Buffett, sûrement un horrible jaloux avec ses 40 milliards $ de patrimoine, sur la loi française présentée comme une formidable relance du "pouvoir d'achat"...


* M. Buffet a même ajouté : "la loi actuelle a surtout permis aux "super riches" de s'enrichir". Brrr... ce milliardaire sans doute gangrainé par l'esprit de Mai 68 n'a-t-il donc rien compris à la formidable logique du sarkozysme économique ?

Jonathan Gindt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

John_G 01/12/2007 12:59

@ Sharky,

- un peu absent ces derniers temps ! Sache que pour ma part, j'ai toujours fait la différence entre démocrates et républicains, en particulier quand ces derniers sont menés par Bush. D'ailleurs, la plupart des dirigeants républicains actuels prennent comme modèle... Nicolas Sarkozy...

- Warren Buffett n'a jamais représenté pour moi l'horreur dont tu parles. D'ailleurs, je l'avais déjà cité dans un article bien ancien que tu t'étais amusé à catégoriser comme gauchiste : http://ps-scpo.over-blog.com/article-10487287.html

Ni moi ni l'ensemble des auteurs de ce blog n'ont appelé à l'absence de création de richesses ou à la décroissance. Mais je préfère Buffett hostile aux golden parachutes, hostile à la détaxation des droits de succession, qui cède la quasi-totalité de sa fortune à la Fondation Bill Gates que nos "pauvres" patrons français qui bénéficient de tout ce que Buffett refuse.

- Sur le Burundi, ouais !

- Sur les démocrates de manière générale, je t'invite juste à lire le programme de John Edwards : http://johnedwards.com/issues/ pour te rendre compte que tu serais sans doute Sharky un fervent admirateur des républicains aux Etats-Unis.

Sharky 01/12/2007 12:31

Ce n'est plus la Rénovation, c'est la Révolution! Vous vous prenez maintenant pour des Démocrates, faudra leur dire, ça les fera bien rire; et Warren Buffet devient votre chantre, diantre!

Du jour au lendemain, ça aussi c'est une de vos spécialités, l'incarnation du Mal (car il a du en casser des oeufs pour faire son omelette de 40 mrds) devient le chevalier blanc défenseur de la veuve et de l'orphelin.

Maintenant que vous regardez ce qui se passe hors de France, je vous trouve singulièrement égoistes et de Droite. Comment vous qui pronez l'égalité de tous pouvez vous accepter que les Français soient en moyenne 4 fois plus riches que la moyenne des autres pays, et 300 fois plus que le Burundi? C'est indécent non?

Le combat n'est pas français, c'est un vulgaire petit pays de riches et de nantis, il est mondial.
Allez un peu de courage politique et philosophique, combattez pour rendre ce monde meilleur, pas justes quelques petites corporations électorales locales, c'est si petit et si mesquin.

Le cheminot de base est le Warren Buffet des Brurundais.;-)

John_G 30/11/2007 13:48

On est d'autant plus éberlués quand Sarkozy nous dit ensuite que les "caisses sont vides" alors que la simple mesure sur les droits de succession coûte plus de 2 milliards € ! Et dire qu'il accuse ensuite le PS de faire des propositions sans proposer de recettes en face !

Il s'agira dans notre programme de revenir dessus, comme la plupart des candidats démocrates s'apprêtent d'ailleurs à le faire aux Etats-Unis !

@ Erasme,

merci pour ton lien, je ne connaissais pas ce site qui m'a l'air vraiment très intéressant. Par ailleurs, c'est vrai que je suis la campagne des primaires actuellement et on se dit que John Edwards notamment mais Obama également sur le dossier sanitaire se feraient accuser de gauchisme en France. C'est d'ailleurs ce qu'en disent les républicains... Bonne chance en tout cas pour la campagne messine !

Erasme de Metz 30/11/2007 08:44

et en plus ces dangereux gauchistes américains se rassemblent en association: "Responsible Wealth"
http://www.responsiblewealth.org/

un projet d'un groupe plus large:
United for a Fair Economy
http://faireconomy.org/

j'y fais un tour régulièrement, ils avaient édité un livre ou des millionnaires (yc Buffet je crois) expliquaient qu'ils n'étaient pas devenu riches par leur seul mérite mais en grande part grâce à ce que nous appelons des services publics (écoles...)

grutman 30/11/2007 07:39

Marie-George aurait pu le dire aussi, mais c'est vrai que ça n'a pas le même poids ni le même sens que si c'est Warren... Pour 40 milliards de patrimoine, c'est tout à fait à son honneur de tenir des propos de ce genre.

Comme quoi, "la formidable logique du sarkozysme économique", elle est loin d'être logique. Ah, si, une idée me vient: gagner moins pour payer plus. Une bonne idée, sans doute ;-)