La rénovation passe par la télévision - épisode 2 : les socialistes et le marché

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Logo-blog-r--novation-copie-4.JPGComme nous l'avions fait  pour la précédente émission, vous pourrez regarder ci-dessous le deuxième volet des "Inventeurs d'avenir", émission créée par le PS dans le cadre des Forums de la rénovation.

Ce deuxième épisode est consacré aux relations des socialistes avec le marché. Nous avons eu l'occasion sur ce blog d'y revenir à plusieurs reprises (ici ou ici). Nous allons bien entendu poursuivre cette réflexion.

Vous pourrez notamment retrouver dans cette vidéo Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris et président du forum de la rénovation "Les socialistes et le marché", Karine Berger, économiste et membre de cette commission, Harlem Désir, député européen et Guillaume Bachelay, membre du Bureau National du Parti Socialiste.

 
A venir également :
- compte-rendu du Forum de la rénovation "les socialistes et la nation"
- compte-rendu du Forum thématique "Mondialisation et identité nationale"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

John_G 04/12/2007 21:47

Ca en tout cas, c'est l'argument ultime. Merci Sharky

Sharky 04/12/2007 18:05

Moi je sais John, mais c'est facile je paye des impôts, tu verras quand tu en paieras, peut être même pas, va savoir!

John_G 04/12/2007 15:10

@ Sharky,

- faudra que je dise à mes amis de Solférino que leur émission occupe au moins ton repas. 36 min, c'est une perte de productivité énorme !

- "gentille économie collectiviste". Il me semble que Daniel Cohen, qui serait content de savoir que tu le catégorises ainsi, n'appelle pas à l'abolition de la propriété privée. Mais simplement à l'affirmation de la propriété publique. Le fait d'avoir confier totalement au privé les sociétés d'autoroute est effectivement un pur scandale qui consiste à socialiser les pertes et à privatiser les profits ! Autrement dit, des sociétés privées ont récupéré les énormes marges bénéficiaires que dégagent les concessions qu'on leur a attribué alors même que l'amortissement des investissements a été payé par le contribuable ! J'ajoute effectivement que la France est l'un des rares pays au monde où les autoroutes sont ainsi privées, sans doute un marque de plus de notre bolchévisme !

- sur les micro-entreprises, au contraire, pour l'instant, le prix des marchandises importés de Chine est totalement faussé par la non-prise en compte du transport dans la détermination du prix. La nouvelle économie, indispensable pour préserver la survie de la planète, devra prendre en compte le coût environnemental de ce transport. Et les circuits courts permettront alors de proposer des prix bien moins élevés !

- sur les différences entre l'Allemagne et la France, au-delà de la différence de la structure des entreprises (PME plus puissantes), c'est aussi et surtout l'effort de R/D fait par les entreprises allemandes qui a changé les choses. Et dans le domaine, les Français, et surtout le privé, sont particulièrement à la traîne ! Et ce ne sont pas les mesures déconnectées de ce problème prises par le gouvernement qui vont changer les choses. Le problèm e en France dans la compétition internationale est essentielle et reste celui de l'offre ;

- Sur l'aspect monétaire, oui nous pensons que l'Euro est beaucoup trop fort (il devrait être à 1,15 max), sauf que nous ne sommes pas au pouvoir depuis 5 ans et demi, que nous n'avons pas été Ministre de l'Economie et des Finances au cours de la période qui a vu l'Euro flamber...

- Sur les délocalisations, ce n'est pas ton candidat qui a dit qu'il ne s'y résoudrait pas ? J'ajoute que Kléber, la société évoquée par la maire de Toul, est dans la circonscription de la géniale Nadine Morano. Et il est effectivement aberrant que Kléber parte, sans rembourser au moins la collectivité de l'argent des contribuables qui a été investie. Ensuite, sur la fiscalité, sache que le programme du PSE (tous les partis soc et socdém européens) en élaboration évoque cette question assez précisément ;

- Sur les règles de "bonne conduite", oui il est indispensable que nous forçons les Chinois à le faire parce que nous sommes dans une concurrence totalement faussée. De très nombreux secteurs restent totalement fermés en Chine alors que nous sommes de l'autre côté, tout à fait ouverts ! Par ailleurs, et je ferai un billet bientôt dessus, mais il est indispensable de ne pas se vouloir "purs", deux exemples :
* tu me diras encore que je ne connais rien à l'entreprise mais j'ai suivi (c'est dans la presse maintenant) et pour le compte d'Alstom un appel d'offres portant sur un gros contrat de renouvellement des rames du métro de Montréal. Alstom avait la meilleure offre. Sauf que Bombardier, son concurrent, a son siège à Montréal. Ils ont annulé l'appel d'offres et fait jouer la préférence locale pour attribuer le contrat à Bombardier, malgré le surcoût. Et ils étaient dans la légalité puisqu'ils avaient imposé des clauses dérogatoires à leur adhésion à l'OMC pour protéger plusieurs de leurs secteurs. L'UE n'y a même pas pensé ! C'est ça la concurrence libre et non faussée ?
* les fonds souverains ? on fait quoi avec ces fonds aux pétrodollars rutilants, sociétés opaques qui prennent le contrôle de nos fleurons industriels ?

Finalement, Sharky, entre toi et nous, je ne sais pas qui vit au monde des Bisounours...

Sharky 04/12/2007 14:14

Cette video est comme les champignons hallucinogènes, de ceux qui font rire bêtement sans s'arrêter.

Pourtant cela commence bien avec en méa culpa éclairé d'une militante :"la notion d'entreprise est étrangère à de nombreux militants socialistes".

Et puis c'est après que cela part à nouveau en sucette, avec un obscur économiste maison qui n'a vraisemblablement jamais quitté l'université pour voir une entreprise de près, idem pour Harlem Désir, quel crédit pour parler de ce que l'on ne connait pas ni de près ni de loin, ce que son bla bla type, l'eau ça mouille, que tous les peuples s'aiment... tout au long de l'interview enfonce. Enfin soyons charitables et écoutons! Je n'ai relevé que quelques inconguités qui m'ont faites bondir.

L'économiste qui justifie toute sa théorie de la gentille économie collectiviste sur l'exemple des autoroutes US, c'est magique.

La vision positive d'Hidalgo sur la necessité pour qui l'entreprise est un seul réservoir d'emploi et de richesse, c'est tout rien d'autre, même mes enfants le savent.
Elle le répète au moins 3 fois, toute fière sans doute de sa nouvelle découverte et pour combler le vide autour.

Le délire de l'avenir seul par des micro entreprises environnementales, biologiques, avec de bons produits frais du petit producteur local... mais qui peut payer? Les méchants riches de Droite, les autres ils vont à Lidl.

L'économiste 2 qui n'a rien compris aux différences entre la France et l'Allemagne, oubliant que la différence majeure (reprise après quand même par économiste 1) provient de la taille et de la puissance de ces PME, benêt, même en 2nde ils le savent.

Economiste 1 qui semblait bien parti fait un tête à queue avec sa mise en garde sur les délocalisation, ne sachant pas non plus que les Allemands ont batis leur perrenité non seulement sur le Haut de Gamme et la production à bas coût dans les pays de l'Est mais aussi et surtout sur des Marques internationales fortes dans tous les domaines. Le trésor de Mercedes n'est autre que son seul nom, tout le reste est transposable, la Marque, non.

Sur l'aspect monétaire, ils parodient Sarkozy, copieurs!

Quelle pertinence et pro activité de la mairesse de Toule, ils sont trop méchants ces patrons. Enfin avec une telle force de la nature à la barre, ses électeurs ont intérêts à changer de ville ou de maire.
Enfin, continuer à croire et faire croire que parce qu'une entreprise est bénéficiaire à un instant T, les délocalisations sont interdites est tout simplement méconnaitre tout le fonctionnement de l'entreprise dans une économie de marché et absence de vision économique. Gouverner c'est avant tout prévoir, pas seulement réagir et s'offusquer.

Sur les délocalisation et la fiscalité, c'est Olivier qui leur a fait leurs fiches? C'est pathétique et grave de ne rien capter et de rêver révolutionner ne serait-ce que l'Europe. Même les gvts socialistes en Europe font l'inverse de ce que pronent nos gentils amis et doivent se marrer à ces idées farfelues.

SCOOP : Les socialistes négocient des règles de bonne conduite avec les Chinois au sein de l'OMC. Tremblez Chinois, les socialistes français vont vous réguler. Moi c'est les Chinois qui me font trembler.

La perle d'Harlem pour réassurer tout le monde, notre taux moyen élevé de qualification (avec un sous bac et de nombreux Bac +2/3/4/5+++ éxotiques et inemployables) vs l'Inde ou la Chine. On est sauvé, on va les piler. Mais on est combien en France et les chinois et les indiens ils sont combien?

Le PS et l'entreprise, on dirait des archéologues qui viennent de découvrir l'Atlantide. Il y a plein d'économistes universitaires avec plein de belles théories.
Et y z'étaient ou les vrais entrepreneurs (ils existent, si, si) dans ce débat? Ils ont peut être des expériences et des choses à dire. Ah, on me dit qu'il n'y en a pas au PS, désolé!

J'ai mal aux abdos a force de rire, je crois que je vais finir par pleurer.

Candide 04/12/2007 09:44

Candide impressionné par le dernier « Royal »