L'UMP a le sens des priorités...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Au-delà de la cacophonie qui caractérise toute la communication gouvernementale (voir le dernier épsiode Yade/Kouchner), on ne peut être que consterné et stupéfait par l'absence totale de hiérarchisation donnée à l'"action" politique menée par les Ministres et les parlementaires UMP.

Après la fin de la publicité sur les chaînes publiques (annoncée à grand renfort de communication avant d'être enterrée provisoirement), voilà que Frédéric Lefebvre, "spécialiste" des questions économiques à l'UMP, nous explique que la réforme urgente, essentielle, prioritaire est celle... de la fusion des chaînes parlementaires... Assurément, à défaut de point de croissance arraché avec les dents, l'endettement public, ils vont aller lutter contre avec... des... microscopes ?




Commenter cet article

Samantha 13/04/2008 01:40

Il est vrai qu'à propos de spécialiste des questions économiques, celui du PS est... au gouvernement : c'était Eric Besson. Vous allez sans doute m'expliquer que "bon débarras" et que c'était une erreur de casting. Erreur de casting qui de nos jours n'arrive plus jamais au PS, c'est l'apanage exclusif de la droite!

Balyboa 10/04/2008 21:47

Aux Pays-Bas, les enfants d’une école primaire qui vante les mérites du multi-culturalisme sont allés visiter la mosquée El Mouchidine à Amsterdam. Pendant la visite, l’imam a déclaré aux enfants qu’en tant qu’infidèles, ils n’étaient que des chiens. Enfants et enseignants ont été profondément choqués.
L’école s’est fendue d’une lettre aux parents : “Nous avons été choqués d’apprendre que lors de la visite, le religieux a déclaré que les incroyants étaient des chiens. C’est inacceptable. Dans le cadre de ce projet, nous enseignons aux enfants le respect pour la liberté religieuse.”

http://kleinverzet.blogspot.com/2008/04/mosque-to-schoolchildren-you-are-dogs.html

Balyboa 10/04/2008 21:38

"

C'est un vieux fantasme japonais : utiliser des robots plutôt que de la main d'œuvre (étrangère notamment). L'agence Reuters se fait l'écho des résultats publiés par un nouveau groupe de recherche.


Les robots pourront accomplir les tâches de 3,5 millions de personnes dans une quinzaine d'années au Japon et aider ainsi à combler les risques de pénurie de main d'oeuvre face au vieillissement de la population, estime un groupe d'études.
(...)


Le Japon, ajoute-t-il, pourrait économiser une vingtaine de milliards de dollars de versements d'assurance-maladie en 2025 en utilisant des robots pour surveiller l'état de santé des personnes âgées. Les machines pourraient également être employés utilement dans l'aide aux personnes, en s'occupant des enfants, des personnes âgées ou en faisant le ménage.


Aujourd'hui le Japon


Ce matin sur France Culture, Adler, Attali et Veil s'escrimaient à expliquer qu'il fallait organiser l'immigraton de masse à l'échelle de l'Europe en modifiant les lois nationales, afin d'y inclure un "regroupement familial européen" et ainsi aboutir à une migration de peuplement.


Le Japon démontre que quand une nation est dirigée par ses enfants, elle peut trouver des solutions évidentes et ingénieuses à des problèmes de grande échelle. Quand une nation est dirigée par ses enfants... "

honteux

grutman 08/04/2008 07:41

Ce type me fait un peu peur. Il me donne l'impression d'être un idéologue forcené. Heureusement que nos amis de droite ont Rama Yade ou Nadine Morano pour remonter le niveau :) !

John_G 08/04/2008 01:21

@ peaceonearth,

j'aimerais bien savoir quel est le rapport entre l'article et ton commentaire une nouvelle fois. On peut par ailleurs avoir un débat éternel sur la dette mais je te rappellerai que le seul moment où l'endettement (et pas seulement le déficit annuel) a diminué, c'était au cours de la période 1997-2002. Ah oui, il y avait de la croissance en France, de la croissance mondiale également...

Je soulignais simplement dans cet article le caractère absolument dérisoire de l'exemple trouvé au débotté (j'espère pour lui qu'il n'y a pas "réfléchi" avant) par Lefebvre pour contribuer à faire des "économies".

Sur les électeurs, bien sûr, c'est évident que les vieux (si l'on suit ton raisonnement) vote à droite pour cela. Quant aux fonctionnaires, arrêtez votre délire (Sharky aussi), même s'ils votaient à 100% pour le PS, ce qui est loin d'être vrai (c'est 60/40 en général, 65/35 dans les bons crus), ça nous ferait 5 millions de voix au niveau national.

@ Sharky,

t'es sûr que tu n'es pas en train de citer Lefebvre plutôt ? Ou un penseur de la droite contemporaine comme Jean-Marie Bigard ?