Le parti socialiste: quelle identité, quelle ancrage social

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Depuis Février 2007, le PS de Sciences Po a mis en place "les ateliers du changement", un outil de réflexion permettant à un groupe de sympathisants et militants de réfléchir sur une question politique, en se donnant le temps de la recherche.

Le groupe de réflexion sur l'identité et l'ancrage social du PS a rendu ses premières conclusions. Cela ne clôt pas le débat; il sera repris à la rentrée à Sciences Po. En attendant, les commentaires du blog sont ouverts à tous. Ils doivent être un espace de dialogue.

 Votre participation est attendue!

Télécharger la
version longue, la version courte, et des sources (en PDF) pour l'atelier du changement sur l'identité et l'ancrage social du PS.



Publié dans Point de vue militant

Commenter cet article

Sharky 28/06/2008 09:11

@ Jean François
Merci pour cette pertinente et complète discussion sérieuse. Quel talent!
Je ne retire que des faits qui ont été écris et en fait une lecture sans doute différente de la tienne, moins romantique.
Mais relis bien votre texte, jeune militant, vous verrez qu'aucune idée digne d'intérêt pour pour le pays n'en ressort; il ne s'agit que d'un plan de bataille "sectaire" au sens premier du terme que ne renierait pas Scientologues ou autres (je ne suis pas peu fier de mon parallèle avec la PSientologie" tellement c'est évident); ou vous considérez les catégories d'électeurs comme du bétail à urne, mais pourquoi faire? La est la vraie question sans réponse (à moins que la Vérité ne soit dans la version Longue que je n'ai pas eu le courage d'affronter).

Bonjour chez vous!

PS : Je n'ai mon petit manuel Web-militant UMP, je ne spamme pas moi. J'ai par contre entendu parler de l'armée de spammers numériques que veut mettre en place Big Brother PS. Pourriez vous m'en dire plus sur cette nouvelle approche démocratique numérique destinée à imposer la bonne parole? Est-ce le Cardinal Mignard le Général en chef?

Jean-françois 28/06/2008 01:15

Merci pour cette contribution intéressante de Sharky que nous ne manquerons pas d'intégrer pour son talent de comique...
A quand une discussion sérieuse? Ah pardon, ce n'est pas inclus dans le forfait web-militant UMP.

Sharky 27/06/2008 01:42

On fait du marketing à ScPo maintenant?
Belle analyse du marché avec "forces" et FAIBLESSES du produit PS. Au moins il y a un mea culpa presque complet de l'historique, que quelques uns n'ont eu de cesse de vous énoncer aussi factuellement que ça l'est aujourd'hui et tout aussi promptement dénoncé par quelques militants locaux. Passons c'est de la vieille histoire maintenant que le coming out est fait.

Revenons au texte (version courte), pour synthétiser ce que vous avez du mal à faire au PS.
"Suite à nos nombreuses erreurs, nous avons perdu des parts de marché sur les ouvriers et les classes moyennes. Notre produit est de vendre l'émancipation individuelle à ces masses laborieuses qui nous permettra de reprendre des parts de marché. On a du mal à préciser le produit plus que cela, raison de la vaguitude du message, car nous devons rallier à nous des beaufs de régions, des anar de gauche, des alter mondialistes, des verts, des cathos de gauches, des modems égarés... tout en conservant les bobos et fonctionnaires qui nous sont acquis sans les brusquer.
Pour cela notre programme se décline pratiquement de la façon suivante, on tape sur les riches qui ne réprésentent que 10% du marché qui sont de toute façon dans l'autre camp. Nous comptons sur la jalousie et l'insatisfaction des 90% autres % (qui ne sont pas malgré eux dans les 10%) pour se les rallier.

Notre tratégie de reconquête, à nous les PSientologues du parti de la PSientologie est d'élargir et de développer la force de vente sur les segments cibles en les envoyant faire un maximum de prosélithisme pour prêcher la seule bonne parole, la notre. Nous fournirons tous les argumentaires suivant les cibles visées ainsi que les cadeaux publicitaires et autres promos déclencheurs de l'acte d'achat. On fait de l'économie de marché mais shut faut pas le dire.
On leur apprendra ainsi comment atteindre l'émancipation individuelle à laquelle ils aspirent sans le savoir (les cons!). AMEN

Bon y a pas de fond ni d'idée pour le pays mais ça on s'en fout, il faut juste choper les ouvriers et les classes moyennes."

Le pire c'est que sur le papier ça marche votre truc. Sauf que votre produit c'est la machine à laver Vedette et votre mannequin la mère Denis, c'est ce qui marchait il y a plus de 20 ans. Je comprends maintenant votre obsession pour la R&D qui est le truc magique censé avoir réponse à tout. Que vous devez souffrir! Allez 2017 peut être, cherchez encore.