La délibération participative de Terra Nova

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Dans Libé du 23 Juin, Olivier Ferrand et Olivier Duhamel publient un article sur le système de primaire au PS. Il fait suite à de nombreux débats, organisés par Terra Nova, le Think-Tank de la gauche progressiste. Des groupes de travail ont été organisés et ont remis des rapports sur différentes expériences mondiales de "Primaires", en Italie, aux Etats-Unis, ou en Grèce par exemple.

Comme un prolongement de ces recherches, l'article d'Olivier Ferrand et d'Olivier Duhamel évoque des pistes intéressantes. Surtout, il prend le risque d'affirmer certaines positions, plutôt que de rester dans l'analyse.

La première question porte sur le corps électoral: S'agit-il des primaires du PS, de la gauche républicaine, ou de l'ensemble des partis de gauche? Très clairement les auteurs prennent position contre un système de primaire ouvertes à l'ensemble de la gauche. Le mode de scrutin de l'élection présidentiel permet aux "petits" partis d'obtenir une très forte visibilité lors du premier tour de l'élection présidentielle. Ne pas se présenter serait une catastrophe pour eux, dans la mesure où l'élection présidentielle est l'élection dominante en France.

La deuxième question porte sur la date de désignation du candidat de la gauche pour l'élection présidentielle: 2008? 2011? Selon quels critères? Les auteurs estiment qu'il serait préférable d'avoir un Premier Secrétaire, non candidat à l'élection présidentielle et arbitre en 2008. Le candidat pourrait être sélectionné en 2011, probablement avant l'été pour avoir un peu de repis après la rude confrontation entre les candidats.

Sur cette deuxième proposition, je ne partage pas vraiment l'opinion des deux experts: Il me semble que le premier secrétaire sera obligé de faire le grand écart systématiquement entre tous les candidats pour rester "neutre", et le risque de synthèse molle, comme le PS en a connu ces dernières années réapparait. 

Quel est votre avis sur la question?  Laissez votre avis dans les commentaires! Car après tout, notre blog aussi est un espace de délibération participative...

Etienne

Publié dans Point de vue militant

Commenter cet article

Babynours 28/06/2008 14:27

Ah j'adore le caricaturiste Konk

http://www.konk.org/27.gif

Bisounours en coeur 28/06/2008 13:58

Ah ? et c'est qui les "intellectuels" ? Toute la clique médiatico-journalistique ? Faut pas s'étonner qu'ils rejoignent M Nicolaï Sarkozy Nagy Bosca Mallah ... ;)
Et puis de toute façon il y a l'ouverture à gauche , vers les électeurs qui ont voté contre Sarkofacho .. fallait bien les récompenser ! Ce sont ces loboto's qui ont fait passé Sarko pour le sauveur de la France en le traitant de facho .. le cerveau de l'abruti de droite n'a fait qu'un tour et a délaissé le vrai pour le faux

Petit scoop

Jean-Marc Rouillan, ancien membre du groupe terroriste Action directe, est intéressé par le nouveau parti de Besancenot. L’ex-compagnon de Nathalie Menigon - la pasionaria d’Action directe - aurait rencontré à ce sujet Olivier Besancenot lors de sa venue à Marseille le 7 juin.

Condamné pour les meurtres du général Audran en 1985 et du PDG de Renault Georges Besse en 1986, Rouillan est depuis décembre 2007 en régime de semi-liberté à Marseille. (source) (merci Jean Bonbeur)