[L'Epineuse] L'Assemblée grippée...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

 


Le Président de l'Assemblée Nationale, Bernard Accoyer, a annoncé la mise en place d'une équipe spéciale consacrée à la détection et aux traitements des cas de grippe dite « normale » ou de grippe A, à croire que la différence est rejetée aux frontières de la médecine. Certes, me direz-vous la grippe A est associée à une pandémie, qui, pour l'instant, ne se propage que très lentement contrariant le gouvernement qui espérait grâce à elle se débarrasser plus rapidement de vieilles âmes, histoire de diminuer la dette de notre chère France, vieille elle-aussi. Le sujet du déficit n'était néanmoins pas au cœur du G20 qui se tenait il y a quelques jours, lui préférant le thème brûlant de la lutte contre les paradis fiscaux. Bizarre, ne trouvez-vous pas? Notre petit Nicolas ne saurait contrarier ses amis, auquel cas, ses lieux de villégiature se réduiraient à vue d'œil.
Pour en revenir à nos cas de grippe, il s'agit, par ce tour de force, « de garantir la continuité de l'activité de l'institution » comme le souligne un communiqué. Or, à mes yeux, l'Assemblée est atteinte par une autre sorte de grippe, qui ne lui permet pas d'exercer correctement ses fonctions. Celle-ci est du type NB, Nicolas Bonaparte. S'en méfier comme de la peste. Même les députés de la majorité commencent à s'inquiéter. Normal. Entre la taxe carbone, la hausse du forfait hospitalier et l'approche de la réforme renversante des collectivités territoriales, l'année 2009 ne s'est pas faite que des amis parmi les parlementaires, eux-mêmes entretenant des relations tendues avec un exécutif qui prend de plus en plus de place dans les décisions réservées aux élus du peuple. D'ailleurs, parlons-en de ce dernier, le peuple, toujours à rouspéter, à manifester mais pourtant la France reste attachée à ses mouvements de mécontentement. Qui le ferait si ce n'était la rue?
Il faut avouer que les parlementaires n'osent plus mettre un pied dehors tant le virus NB se répand de façon exponentielle dans l'hémicycle. Le porteur sain, vecteur sournois de la pandémie, est cependant un homme de l'ombre, le spécialiste de l'assise entre deux chaises, celle de l'exécutif et celle du législatif, à savoir notre bien-aimé Premier Ministre, François Fillon. Sa côte de popularité est en hausse par rapport à celle du Chef de l'État, mais ne serait-ce pas seulement parce que l'on refuse de reconnaître la propagation de la grippe dans tout l'entourage de Nicolas?
Bref, rien ne va plus à l'Assemblée! La majorité semble craintive et l'opposition tente de se défendre malgré les embuches internes et externes qu'elle rencontre. En tout cas, une chose est sûre, seule une gauche unifiée, rénovée, peut découvrir le vaccin contre cette grippe. Sur ce, je vous quitte, chers lecteurs, et vous donne rendez-vous la semaine prochaine, même blog, même rubrique!

Lou S.

Publié dans Point de vue militant

Commenter cet article

Les Bisounours en folie 28/09/2009 11:30


@Sharky , (l'opposant officiel de ce site)

Tu devrais remercier les gauchistes, grâce à leur hystérie,
ils ont fait passer Sarko pour un homme de droite.
Et du coup, les gens un peu faible d'esprit ont voté pour cet imposteur


Sharky 28/09/2009 10:39


Avec les bonnes résolutions de la rentrée, je vois que faute de mieux vous retombez allègrement dans le Sarko bashing de base. Cela doit sans doute vous servir à remotiver des troupes moribondes
sans doute et de glaner quelques inscriptions à PS ScPo, c'est de bonne guerre.

Le prochain truc sera sans doute le coup de la Rénovation version 64.38 du PS. Le "Docteur PS" au lieu de s'attaquer à la grippe A, NS ou autre ferait mieux de s'occuper de sa propre gangrène bien
avancée qui le ronge de partout. Au cas ou la Grâce tomberait sur vous et que vous découvriez le vaccin (un grand nombre d'euthanasies internes seraient pour cela nécessaires), vous voyez vous un
docteur faire une piqure avec des moignons à la place des mains?


Les Bisounours en folie 28/09/2009 10:11


F.desouche a pu récupérer l’un des modules d’écriture automatique des articles du Monde. Libération pense l’acheter. SOS Racisme voudrait acquérir les droits et la Halde est intéressée.
Testez-le

http://www.fdesouche.com/articles/69529