[L'épineuse] Trop de soleil...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Il y a tout juste une semaine, à Milan, se tenait la fête du parti Popolo della Liberta lors de laquelle le Président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, a cru bon de faire une petite plaisanterie sur le couple présidentiel de la première puissance du monde.

Ainsi, a-t-il déclaré : « De retour de Pittsburgh, je dois vous porter les salutations d’un homme qui s’appelle, qui s’appelle … attendez, … c’était quelqu’un de bronzé : Barack Obama ! ». Le « Cavaliere » aux cheveux gominés a jugé bon d’ajouter une touche subtile de la même veine visant cette fois l'épouse du Président américain : « Vous n’allez pas le croire, mais les deux sont allés à la plage ensemble, et elle aussi est bronzée ». Le Chef du Gouvernement italien est un habitué de ce genre de propos délicats. Peut-être ne se rend-il pas compte du caractère raciste des saillies dont il nous abreuve si généreusement. Cette récurrence serait due à des insolations chroniques engendrées par les UV de la brillantine qu'il passe allègrement sur sa chevelure.

En effet, n’a-t-il pas déjà qualifié à deux reprises Barack Obama de « bronzé » peu après son élection ?

La Secrétaire d'Etat Rama Yade avait trouvé l'an dernier les propos de Silvio Berlusconi déplacés et avait commenté : « Il paraît que c'est une plaisanterie. Il faudrait demander à Barack Obama si cela le fait rire. Une plaisanterie est une plaisanterie, mais si ça ne fait pas rire les gens, il faudrait peut-être arrêter. Cela ne me fait pas du tout rire. ». En s’insurgeant légitimement contre l'homme d'Etat italien, se doutait-elle que le racisme ne connaissait pas de frontière et pouvait se révéler plus contagieux que la grippe A, voire que la grippe NB dont nous avons parlé la semaine dernière ?

A-t-elle seulement imaginé qu’au sein même du gouvernement auquel elle appartient, un ministre français, certes oublié, inexistant, allait faire d’elle la victime d'une plaisanterie d'enfant de maternelle, quoique cela n'aurait même pas effleuré l'esprit des plus jeunes, élevés dans la tolérance et le respect de chacun. Bref, Henri de Raincourt, Ministre des Relations avec le Parlement, pris d'un mal de tête aigu sûrement dû au soleil du Touquet, en cette fin de mois de Septembre, a cru opportun de faire un compliment à Rama Yade, qui ne l'a pas vraiment entendu de la meilleure oreille: « Je suppose que tu es allée à la plage ! Tu as bonne mine ! Tu as pris le soleil! Tu es bronzée ! » lui a-t-il dit sur le ton le plus courtois qui puisse paraître. 

En quatre phrases martelées, ce Ministre a enfin réussi à exister le temps d’une brève d’agence. Quelle victoire pour cet illustre inconnu! Faute de réaliser des actions brillantes par leur efficacité, il n'a trouvé que le moyen le plus pitoyable, méprisable de se faire connaître du grand public, user d'un humour de bas étage, sans bien évidemment se soucier des valeurs universelles d'égalité mais aussi de diversité. Triste relief ! Ainsi, se place-t-il directement dans la lignée de ses pères plus politiques que spirituels, à savoir l’ineffable Silvio Berlusconi et le gaffeur, Brice Hortefeux, notre ci-devant Ministre de l'Intérieur.

En effet, ce dernier était au cœur des conversations et même des scandales lors de l'Université d'été de l'UMP, après une réflexion faite à un militant UMP, certes, français bien sûr mais d’ascendance maghrébine, donc de nature antithétique pour lui. Il n’en fallut pas plus pour que le « jeune populaire », comme se qualifient eux-mêmes les Marie-Louise de l’UMP, se voie assener – et avec lui des millions de téléspectateurs – la belle formule humaniste que voici : « Quand il y en a un ça va, c'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes ». On ne le savait pas encore mais la tolérance, l'acceptation de l'autre, admet des limites. Les rougeurs, les coups de soleil, les insolations, en un mot les bronzages loupés sont le prix à payer pour rester du côté des esprits étroits, qui essayent de nous contaminer de plus en plus.

Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, devrait y regarder de plus près et commander un stock de pommade pour soigner plaies et bosses de ces hommes trop exposés au soleil du rejet de l'autre et de crème solaire pour protéger les autres. Gageons que l’industrie pharmaceutique y trouverait, une fois de plus, bon compte à peu de frais … mais ceci relève d’un autre débat.

Sur ce, je vous quitte, chers lecteurs, et vous donne rendez-vous la semaine prochaine même blog, même rubrique!

Publié dans Point de vue militant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les Bisounours en folie 08/10/2009 01:24


Ah oui c'est vrai, j'avais oublié, par extension je suis homophobe.
Il parait que c'est une maladie, puisque ça se termine par "phobe" ..
ou bien est ce encore un tour de force de la Novlangue ?

En tout cas, c'est intéressant de voir que quand je vous fait des piqûres de rappel sur l'état alarmant de notre chère nation, vous de réagissez pas. Mais quand il est question de détails
politiques, d'un fait divers ou d'une réunion Jean Zay-rien , alors là vous accouchez d'une tartine au fromage blanc


etienne 07/10/2009 23:24


Concernant ce fait, ça me fait penser à la célèbre une de Charlie Hebdo il y a quelques années. Mais ne stigmatisons pas une religion à cause du président d'un club de foot

c'est comme si on disait que les lecteurs de blog étaient homophobes, à cause des commentaires de bisounours en folie.


Les Bisounours en folie en force 07/10/2009 21:50


Vous avez raison, le coran est fondamentalement intolérant. Lisez le et puis expulsons les musulmans praticants. Qui sont les intolérants maintenant ?

Aussi, je vous propose d'être à l'écoute de nos activités citoyennes. On a reussi à prendre FR2 en flagrant délit de trucage de l'info !

C'est par ici :

Sur TV5, l’émission « Mots croisés » a été rediffusée tronquée des passages durant lesquels Marine LE PEN met en cause Frédéric MITTERRAND.

Nous avons contacté TV5 Monde, voici leurs « explications » :


http://www.fdesouche.com/articles/71858


les bisounours ont été assassinés!!! 07/10/2009 15:15


l'intolérance? Attends, l'intolérance, elle est du coté des équipes, pas du côté de Thomas!
Une équipe musulmane qui refuse de jouer contre une équipe gay, elle est là l'intolérance non? Le respect de leurs convictions religieuses, bien sur : dans ce cas je vois plutot les matchs reportés
lors de la période du ramadan. mais le respect de convictions homophobes? Tu respectes les convictions des racistes toi, ou des néo nazis? pas moi, et c'est pas parce qu'on est en démocratie qu'on
peut laisser faire et dire n'importe quoi! faut arrêter, et protéger justement la tolérance contre les convictions intolérantes!!!


Les Bisounours en folie 07/10/2009 11:33


En faite Thomas, ce que je trouve le plus con, je le souligne dans le dernier paragraphe.

Et quant à ton refus de voir certains observer leurs précéptes fidèlement ... je t'invite à une réflexion sur ton intolérence qui nous renvoie directement aux HLPSDNH !