Congrès d'investiture de Ségolène Royal

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

  
Voici les vidéos correspondant aux discours de Ségolène Royal, François Hollande et Bertrand Delanoë lors du Congrès de désignation officielle de la candidate socialiste, à la Mutualité à Paris.
 
Je vous invite à discuter de ces discours, et de tous ceux prononcés lors de ce Congrès, dans les commentaires.

Commenter cet article

Etienne 01/12/2006 10:28

Ségolène Royal a justifié son choix en expliquant qu'elle voulait être proche de la rue de Solférino.

Thomas 28/11/2006 15:32

Un article lu dans 20 minutes... L'intérêt?! ... aucun hormis le fait que l'on apprend que Ségolène se rapproche de SCPO...

Ségolène Royal, qui souhaite incarner la volonté populaire, a choisi les beaux quartiers de la capitale pour abriter son siège de campagne. L'entourage de la candidate socialiste a fait savoir qu'elle installerait sa permanence de campagne dans les anciens locaux de la Commission nationale informatique et libertés (Cnil). Selon l'AFP, qui cite un proche de la candidate investie vendredi, c'est rue des Saints Pères (VIe ou VIIe arrondissement). Selon l'entourage de Ségolène Royal contacté par 20Minutes.fr, c'est boulevard Saint-Germain. La Cnil, qui peut-on l'espérer, sait où elle a habité, indique que ses anciens locaux se trouve au 21 de la rue Saint-Guillaume.

Seule certitude dans ce florilège d'adresses prestigieuses : l'épicentre du Désir d¹Avenir se situera en plein coeur de Saint-Germain-des-Près, le quartier très chic et intello de la capitale. Un local de campagne, à deux pas de Sciences-Po Paris, machine à fabriquer les élites politiques tant décriées par l'ancienne énarque. Mais rappelle le staff de Ségolène Royal, physiquement «proche de la rue de Solférino», le siège du PS, pour «encourager les liens». On notera surtout qu'il est très loin de l'Atelier, le QG de Jospin dans le Xe lors de sa campagne perdue en 2002.

Un arrondissement autrement plus populaire, qui a eu les faveurs de Nicolas Sarkozy, pas superstitieux. Selon le Figaro, la campagne du candidat probable sera commandé depuis la rue d'Enghien.

Adrien 28/11/2006 12:09

Je suis d’accord avec Emeline, le temps est venu de préparer des argumentaires précis pour que l’on puisse chacun débattre avec nos proches, collègues, amis, et les convaincre que voter Ségolène Royal est la meilleure façon de redresser notre pays, notre système social et notre économie. Pour répondre au commentaire sur la façon dont Ségolène Royal va construire son programme. Je vous rappelle tout d’abord que la base programmatique a été élaborée et votée par tous les socialistes. Si Ségolène Royal est capable de mettre en œuvre notre projet, Réussir ensemble le changement, ce sera déjà pas mal ! Vous pouvez le consulter en ligne gratuitement ou le trouver en librairie. Vous ne pouvez pas dire que Ségolène Royal n’a d’avis sur rien. Elle défend un modèle social basé sur l’éducation, avec une protection sociale assurée au travers de services publics gérés territorialement, et une plus grande participation des travailleurs à la gestion de l’économie et des citoyens à la vie politique. Sur la question turque, Ségolène Royal a affirmé qu’elle était favorable à la poursuite des négociations jusqu’à leur terme. Lorsque la Turquie remplira les conditions d’adhésion, alors elle soumettra la question au peuple par référendum. Elle a indiqué qu’elle était favorable à cette entrée, mais qu’elle respecterait la décision du peuple. Elle s’inscrit ainsi en droite ligne des « perspectives d’élargissement » publiées le 10 novembre 2006 par la commission européenne, qui préconisent notamment de mieux associer les citoyens européennes au processus d’élargissement. Et je ne crois pas qu’on puisse dire que la Commission de Bruxelles soit particulièrement populiste … :)

Thomas E. 27/11/2006 15:25

Quelle ambiance à la mutualité ! ... n'ayant pas le temps de développer, je reviendrai plus tard.

Poluxtroy 27/11/2006 14:29

Bonjour, je trouve votre blog très interressant bien que je n' ai pas la meme sensibilité politique que vous.Je m'interroge sur la facon dont Ségolène Royal va pouvoir batir son programme dans le sens ou , pour le moment, elle n'a d' avis sur rien et qu'elle se retranche derrière sa thématique de "l'avis des francais". Prenons l'exemple de l'entrée de la Turquie dans l'U.E. Etant étudiant en Science Politique, vous etes bien placé pour connaitre les différentes problématiques liées à cette adhésion, et je suis plus que surpris que Mme Royal n' ai pas d'avis sur la question ( "Ma position sera celle du peuple francais"). Un candidat quel que soit sa sensibilité politique se doit d'avoir des idées que celle-ci plaisent ou ne plaisent pas, mais se cacher derrière l'avis du peuple francais est pour moi une solution de facilité.Il en est de meme pour ses techniques de langage: plus de "pouvoir d'achat" mais la vie chère...N'est ce pas le slogan d'une chaine de supermarché ?J'espère sincerement qu'elle prendra des initiatives et qu'elle exposera un programme car un dirigeant et censé diriger et pas suggéré, meme si cela le rend detestable aux yeux du peuple ( confère Mme Thatcher)Bonne continuation pour votre blog