Lettre envoyée à François Hollande

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

 


 Parti Socialiste, Section de Sciences-Po

 

A l’attention de

François HOLLANDE

Premier Secrétaire

                                                                                         Paris, le 5 décembre 2006  

Cher François,

Le Parti socialiste est un parti uni dans la diversité. Il est uni, aujourd’hui, autour de sa candidate à l’élection présidentielle. Mais il est aussi riche des sensibilités qui le composent et peuvent débattre en son sein de son orientation. L’existence de ces courants témoigne de la vitalité démocratique qui caractérise le fonctionnement du Parti socialiste.

            Tous ces courants respectent des valeurs qui sont au fondement même de l’idéal socialiste : le respect, la tolérance ou encore l’égalité.

            Ce sont ces valeurs, portées par la gauche, auxquelles Georges Frêche vient pourtant, une nouvelle fois, de manquer par ses propos sur l’équipe de France de football.

            Ces propos scandaleux ne sont pas, pour nous, adhérents de la section de Sciences-Po, compatibles avec l’appartenance à notre famille politique.

            C’est pourquoi, alors qu’une procédure a été lancée dans le cadre de la commission des conflits pour faire la lumière sur ces déclarations, nous tenons à te demander de prendre position pour l’exclusion de Georges Frêche du Parti socialiste.

            Les militants et, plus largement, tous ceux qui se sentent proches du Parti socialiste attendent un signe fort de la part de la direction. C’est dans cet esprit que nous t’adressons cette demande.

            Nous espérons ainsi que l’aboutissement de la procédure qui a été lancée signera la victoire des valeurs socialistes et humanistes que nous portons tous les jours par notre engagement.

Amitiés socialistes,

Les militants de la section de Sciences-Po

Commenter cet article

Adrien 11/12/2006 09:05

Les propos sur les harkis nous ont choqué. Quand ils ont été exprimés ce blog n'existait pas, donc il n'y a pas de trace de notre indignation qui était vive. Et c'est l'accumulation de ces propos qui nous pousse à demander l'exclusion de M. Freche.

passant 08/12/2006 19:16

Je vois que la section PS de Sciences-Po hurle elle aussi avec la meute. Que Frêche ne soit pas un bon président de région, je le conçois aisément, et qu'il l'ouvre un peu trop souvent, je suis d'accord. Mais il est à noter que ses propos n'auraient créé aucun scandale dans la bouche d'un responsable du CSA. Compter les gens de couleur serait-il réservé à une élite subventionnée et les élus seraient-ils priés de s'en abstenir? Manifestement, la section PS de Sciences-Po en est convaincue. En revanche, ses propos sur les harkis semblent moins vous choquer... Il faut croire qu'on a l'indignation sélective, chez les socialistes.

Etienne 08/12/2006 10:30

A noter que le PS ferait bien d'exclure George Freche avant de demander des sanctions contre Sevra. Car là, ça ne fait pas très crédible!

Etienne 06/12/2006 23:05

Je suis content que cette lettre ait été adoptée. C'est une prise de position forte votée par la section!
A noter, pour ceux que ça intéresse et qui n'étaient pas présent à notre AG, qu'une modification a été votée: au lieu de "Nous te demandons d'exclure", la lettre finale dit "Nous te demandons de prendre position pour l'exclusion".