De la vacuité ...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Le meilleur moyen de se renseigner sur les candidats en ce début de campagne électorale est de visiter leur site Internet. Et en allant sur le site de campagne de Nicolas Sarkozy, l'Internaute est immédiatement frappé par sa vacuité. Les amis de Nicolas Sarkozy se plaisent pourtant à clamer partout que Ségolène Royal ne ferait pas de propositions. Ainsi Thierry Mariani, député de Vaucluse (beau département, mais piètre député), a déclaré que "Ségolène Royal c'est de la bravitude en matière de politique étrangère et vide et incertitude sur son projet présidentiel." Les comparatifs des projets réalisés par la section PS de Sciences Po démontrent -s'il le fallait- la mauvaise foi de ces propos. Mais Thierry Mariani devrait prendre garde : en comparant le site de Ségolène Royal et de Nicolas Sarkozy, il apparaît clairement que celui qui a un problème programmatique est le ministre de l'Intérieur.
Sur le site de Nicolas Sarkozy la rubrique "ce que je vous propose" renvoie en effet à un seul discours, prononcé le 18 janvier, alors même que le déplacement sur le plateau de Saclay était censé être un déplacement du ministre de l'intérieur, et pas du candidat ... La présentation générale du site démontre que l'équipe du ministre ne maîtrise pas vraiment toutes les potentialités de l'outil informatique : la présentation des "valeurs" du candidat dans la rubrique "ce que je crois", n'est pas même digne d'un blog amateur ... Le site sarkozy.fr fait d'ailleurs l'objet de critiques acerbes de la blogosphere.
En revanche sur le site desirsdavenir.org on peut trouver sous la rubrique "Ce que j'ai dit sur" les positions de notre candidate sur toutes les grandes problématiques. On compte pas moins de 18 rubriques (environnement, culture, démocratie, défense, fiscalité, sécurité, retraites, santé, ...). Elle y reprend et développe les grandes mesures proposées par le projet socialiste (exemple : couverture professionnelle unique, fusion CSG-IR, bouclier logement, service public de la petite enfance). La présentation est extrêmement claire, précise, avec des renvois vers les débats participatifs. Ségolène Royal veut un débat de qualité, et elle s'en donne les moyens, y compris sur le net.

Adrien

Commenter cet article

Adrien 24/01/2007 14:05

Euh ... je suis allé regarder parce que ca me surprenait, et le projet socialiste est en première page du site parti-socialiste.fr, dans la colonne de droite (il y a une rubrique "spécial projet", avec la couverture du petit livre rose). Ca me parait pas surhumain à trouver.Etienne, dans les débats participatifs (en tout cas celui auquel j'ai assisté), les gens commentent les propositions de ce projet. Dans les dossiers du site desirsdavenir.org on trouve les propositions de ce projet. Et par ailleurs les candidats aux législatives se basent sur ce projet pour élaborer leur programme (je le vis au quotidien). Donc ce projet tient une place essentielle dans le débat public, tout comme celui de l'UMP, ou des collectifs antilibéraux, ...

Etienne 22/01/2007 18:11

Félix, je pense que le projet socialiste n'a plus le vent en poupe. Il faudra compter sur le projet de Ségolène. Ca exoplpique sans doute pourquoi il est presque introuvable

Félix 22/01/2007 18:01

En parlant de sites Web, un ami pas encore fixé sur son choix pour la présidentielle m'a dit vouloir faire les choses très consciencieusement, en comparant le projet socialiste à celui de l'UMP. Et ce n'est pas trop à la gloire du PS et de son nouveau site ultra-participatif, à la pointe du web 2.0.Essayez de trouver le projet dans le site: vous allez vous amuser ! Ensuite, si vous tapez "projet socialiste" dans la barre de recherche, vous tomber effectivement sur les pages du projet. Problème: seules les pages en HTML fonctionnent. Le lien pour le dossier complet en PDF n'est pas valable.J'ai donc orienté l'ami en question, vers le "Projet contre projet" du blog ScPo...

Etienne 21/01/2007 19:03

François, oui, quand on passe du temps à s'occuper d'un site, on est heureux que le site puisse avoir un certain impact.
Val, s'ils ne sont pas nommés, pas la peine de me le passer.
 

francois 21/01/2007 18:15

Tres honnetement, ce genre de commentaires n'est pas du genre à relever le niveau d'une campagne déja peu relevée... Faire des réflexions assez puériles sur les qualités respectives des webmasters des sites de Ségolène/Nicolas, me parait totalement inutile et sans intérêt.