SCOOP: Ségolène Royal visite le blog du PS Sciences Po...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

...ou du moins on pourrait le croire!!

 La candidate socialiste a insisté à trois reprises sur la réflexion "projet contre projet" qui devra être menée en 2007, samedi soir sur TF1.

Nous vous rappellons que sur la catégorie qui porte exactement le même nom sur la colonne de droite de ce blog, vous pouvez trouver des comparatifs objectifs des programmes des principales formations politiques.

 


Laissez vos impressions sur cette interview dans les commentaires!
PS: Demain, regardez Ségolène dans Dimanche Plus, sur canal en clair à 12h40

Commenter cet article

Adrien 01/02/2007 12:19

Nicolas Sarkozy se trimballe toujours en costume noir. Et pourtant c'est la couleur du deuil en France. N'est-ce pas là faire preuve d'une certaine méprise culturelle ?
Franchement, ce genre d'arguments est totalement pathétique.
Bizarrement l'UMP ne réagit jamais à nos comparatifs projet contre projet, mais commente les tenues de notre candidate, ou les propos qu'elle dit en riant, ou encore déforme la traduction de propos qu'elle dit en créole.
Mais les Français ne sont pas dupes.
Un candidat qui se dit candidat du mérite et qui veut supprimer l'impôt sur les successions, ca te paraît pas être un vrai clown ?
 
 

Le diable dans les détails 28/01/2007 01:25

Tiens c'est drôle, même rue Saint-Guillaume, la jeunesse ignore qu'une femme Sensée n'est pas forcément Censément brillante. Pas grave, dira Marion, mais voilà encore certains profs qui n'ont pas fait leur boulot.

Marion 26/01/2007 21:51

" Il faut admettre qu’elle a pu faire quelques remarques malheureuses sur certains sujets. Toutefois ses propos ont été également sortis de leur contexte la plupart du temps. Ainsi Ségolène Royal a loué la rapidité de la justice COMMERCIALE chinoise, ce que l’UMP n’a jamais précisé…"--> « J'ai rencontré un avocat qui me disait que les tribunaux chinois sont plus rapides qu'en France. Vous voyez : avant de donner des leçons aux autres pays, regardons toujours les éléments de comparaison », a-t-elle déclaré. Un satisfecit surprenant dans un pays régulièrement dénoncé notamment pour ses violations des droits de la défense. (Le Monde, 11 janvier 2007)Ne faut-il pas savoir tempérer ses paroles ou préciser immédiatement leur contexte, dès lors?Est-il intelligent d'aller en Chine habillée tout de blanc (c'est beau de jouer sur la symbolique, quand on veut être vu de France) alors qu'il s'agit de la tenue de deuil là-bas, n'est-ce pas montrer une certaine méprise culturelle?Que penser de propos graves d'ingérence au sujet du Québec, que penser d'une candidate qui se permet de rire en évoquant l'indépendance de la Corse à une personne qu'elle suppose premier ministre? On a vu plus de délicatesse et d'intelligence en matières d'affaires étrangères. Depuis le drôle « Je suis pour l'égalité des sexes, je prendrai moi-même les mesures » d'Y.Roudy, on n'avait pas autant ri qu'avec Royal. Sauf que pour une ancienne élève de Sc.Po et de l'Ena, dire autant d'anneries sans mesurer leur portée vire à l'indécence. Je ne ris plus depuis quelques semaines, j'ai peur. Cette femme est DANGEREUSE. Dsk, que n'as tu pas été désigné par le PS pour que Sarkozy ait un vrai adversaire? Je crois qu'en cas d'élection de Marie-Ségolène, je vais envisager l'émigration.Socialistes de Sc.Po, on peut beaucoup pardonner à un candidat, mais il est temps d'être réaliste..Ce ne sont pas de "malheureuses bourdes", quand on connait le parcours politique de cette dame sensée être brillante.

Pierre-Jacques 24/01/2007 17:56

Les prestations de la candidate et sa campagne me semblent très bonnes il n'y a pas grand chose à changer.
Le problème est plutôt du coté des ténors du parti socialiste que l'on entend pas beaucoup ou que l'on ne sent pas convaincus, qu'ils se réveillent avant que ne s'enclenche un processus de catastrophe...
Au passage: le terme "social démocrate" est peu employé si bien qu'il est plus facile à d'autre candidats, notamment celui de l'UDF de s'accaparer l'attention d'une partie non négligeable de ceux qui sont prêts à voter Ségolène Royal.
Bon courage, et bravo pour la clarté de ce site.

Adrien 21/01/2007 17:41

J'ai trouvé ce passage très très réussi. Pugnacité, attaques bien placées, propositions. D'ailleurs j'ai fait ce matin un marché à Sarrians, petite ville où l'électorat ne nous est pas favorable, et le retour sur ce passage était bon.