Projet contre projet Environnement

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Suite de notre comparatif des projets des 5 familles politiques en lice pour l'élection présidentielle et les élections législatives : aujourd'hui nous mettons en ligne le comparatif sur le thème de l'environnement. Vous pouvez le lire ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adrien 11/02/2007 21:05

Sur la "systématicité" de l'opposition, François Bayrou a aussi une attitude butée : un seul exemple, tiré de la matinale de France Inter qu'il a animée il y a deux semaines. Il a littéralement dit : - je suis contre ceux qui disent qu'on va baisser les impôts, parce que c'est impossible avec la dette que l'on a. Jusque là ok. - je suis contre ceux qui disent qu'on va augmenter les impôts, parce que le niveau de PO est trop élevé. - je suis contre ceux qui veulent stabiliser le niveau de PO.En gros il voulait dire qu'il désapprouvait les propos de Sarko, de Hollande, de DSK, de Royal, ... Bref il est contre tout. Mais il a été incapable de dire ce qu'il voulait.Xavier, tu désapprouves donc tous les élus UDF qui travaillent avec les élus UMP ?Je n'ai pas dit UDF=UMP, j'ai dit que c'était des partis frères, avec un socle largement commun, avec des élus qui travaillent ensemble. De mon côté, je n'ai aucune difficulté à dire que le PS et le PC sont des partis frères, puisque nous dirigeons ensemble un certain nombre de collectivités, puisque nous partageons certaines analyses et certaines propositions.

xavier 11/02/2007 11:59

Je suppose que tu voulais dire "UDF ancienne" dans ta dernière phrase ? 
Je comprends assez mal ta logique "centriste donc de droite"... dans le genre on pourrait aussi faire "socialiste donc communiste". C'est amusant et ça simplifie les choses pour ceux qui en ont besoin,  mais ça ne colle pas tout-à-fait à la réalité tu le vois bien...
quant à ton premier paragraphe, je ne vois pas en quoi je botte en touche. Raisonner de façon systématique, idéologique si tu préfères, ne me semble pas souhaitable... C'est s'enfermer dans une vision des choses, dont rien ne nous garantie la véracité.
Enfin, au sujet de ta "pique" sur les raisons des votes UDF-UMP à l'assemblée, je veux bien te répondre, mais il faudrait avancer un minimum d'éléments. Tu me dis : l'UDF vote de façon uniquement politicienne. Très bien, mais alors dis moi quand, cite moi des éléments probants.

Néel 10/02/2007 19:50

systématique, donc abruti. voila une bonne facon de botter en touche. explique moi donc les critères qui font que vous adhérez ou non aux mesures de l'UMP. Il me semble (mais tu me détromperas j'en suis sur) que ces critères sont plus politiciens que politiques. Proximité des élections, popularité des mesures, etc... dis moi : ne faites pas ca trop souvent ca aurait l'air systématique. ah, pardon, c'est déja le cas...question, comme ca : vos militants, ils viennent tous de droite ou de gauche? y'en a pas qui étaient déja au centre? ah non pardon, ceux de l'UMP ancien ils etaient de droite, mais tout a changé

xavier 09/02/2007 23:23

A bastien : l'opposition systématique, et pour tout dire, abrutie, n'est pas le choix de l'UDF; tu as donc raison.
A Adrien : je maintiens ce que j'ai écrit Il y a décalage entre une partie des cadres et les militants, c'est un fait. Je te renvoie aux chiffres du congrès de Lyon (92 % soutenant la ligne de bayrou).
Un sondage plus récent démontre par ailleurs l'origine politique des militants de l'UDF aujourd'hui : la moitié viennent de la droite certes, mais un tiers de gauche. Des "social-traîtres" sûrement...

Bastien 09/02/2007 20:18

Sur le scoop des alliances locales UDF-UMP qui seraient le fait d'une "vieille arrière-garde isolée", je me permets de rire !
C'est une escroquerie que la seule arithmétique suffit à démentir : l'UDF va se ruer dans les brancards de l'UMP car elle sait pertinemment qu'elle perdra une grande partie de ses sièges de députés sans le soutien et le désistement de l'UMP.
La nouvelle UDF est une véritable imposture. Comparée à l'ancienne c'est, comme dirait l'autre, "bonnet blanc et blanc bonnet". L'UDF a voté la censure mais après avoir voté combien de textes proposés par le gouvernement ?