Le Pacte Présidentiel par Ségolène Royal

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

 
Ce que vous m’avez dit, je l’ai entendu. Ce que je savais, vous l’avez confirmé. Aujourd’hui, je vous propose le Pacte présidentiel : 100 propositions pour que la France retrouve une ambition partagée, la fierté, et la fraternité.

Plus de 6 000 débats ont été organisés sur tout le territoire. J’ai reçu par Internet 135 000 contributions. J’ai écouté les partenaires sociaux, j’ai rencontré les associations, j’ai mobilisé les experts. Vous avez été nombreux à vouloir participer à cette œuvre collective.

J’ai souhaité ce travail d’écoute et de confrontation des idées. J’ai voulu que les citoyens reprennent la parole pour que je puisse porter leur voix : vous ne supportez plus que l’on rédige dans l’ombre des programmes aussi vite oubliés qu’ils sont écrits. Les promesses doivent être tenues, elles doivent être crédibles.

Ce Pacte présidentiel, c’est ensemble que nous le mettrons en œuvre.

Plus juste, la France sera plus forte.


TÉLÉCHARGER LE PACTE en cliquant ICI
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas 14/02/2007 11:22

@ Matthieu:Sur le financement, SARKOZY a promis 4 points sur la richesse nationale de baisse des Prélèvements Obligatoires (impôts, cotisations, ....). Cela fait donc au bas plus de 70 milliards d'EUROS. M. Sarkozy sait-il donc compter? Son chiffrage à 30 Mds est totalement absurde et non fiable.Pour SEGOLENE ROYAL:N'as tu pas entendu sa volonté implacable de réformer l'État, de traquer les doublons, les gaspillages, de faire la chasse aux aides inefficaces? C'est le nouvel esprit de responsabilité que nous incarnerons: 1€ dépensé sera 1€ efficace et justifié.

La régionalisation suivie, c'est aussi cela: réduire la distance entre le centre de décision et le territoire local, c'est augmenter d'autant la justesse et l'efficience de la mesure prise... D'autre part, il y aura une sorte d'auto-financement grâce à des redéploiements de crédits, une meilleure affectation des ressources... Il n'y a pas de fatalité. Et puis, prenons une mesure en exemple: la sécurité sociale pro. Aujourd'hui, le traitement du chomage est extremement couteux pour les résultats que l'on sait. Et on sait pertinemment qu'une personne au chômage depuis plus de 8 mois perd ,chaque jour davantage, des chances de retrouver un job... Un trou sur un CV, ce n'est guère positif ... et pendant ce temps de chomage, toutes les fragilités, toutes les précarités sont exacerbées dans le logement, la santé, la famille... Rupture dans le couple, dans le logement, dans la scolarité des enfants, ... La personne peut tomber dans une phase pire que le chômage, sans espoir de se relever... (et pendant ce temps-là, l'État dépense pour tenter de colmater -aides, RMI, - ... mais c'est trop tard) Alors qu'avec une formation adéquate proposée dès le licenciement avec une indemnisation élevée (90% du dernier salaire), la personne pourra retrouver l'estime d'elle-même sans crainte d'être jetée à la rue pour non-paiement de loyer. Elle pourra sans trop de heurts faire le lien entre son ancien job et le nouveau. C'est cela l'ordre juste: la mise en place de sécurités durables pour une société sans ruptures brutales.AU final, tout cela coûtera moins cher que le traitement classique ,et pour le coup, "archaique" du chomage!Pourquoi? parce qu'une personne qui retrouve vite un job, qui a de nouveau confiance, qui a du revenu disponible, elle va dépenser, consommer, payer des impôts, prendre des risques... Cela crée des cercles vertueux. La société est plus solidaire, plus solide, au clair avec elle-même.SR a compris tout cela. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres...

Elsa 13/02/2007 21:25

Matthieu, je pense qu'en te relisant avec un tantitnet d'objectivité et d'esprit critiaue, tu comprendras tout de suite les failles de ton message^^ Juste sur l'absence de sincérité, je pense que le "j'ai changé" (alors que ahheemmm^^ BREF) devrait vous empecher de critiquer ca. Quant au cout du projet, celui de sarkozy est tout aussi dispendieux, mais moins prometteur, et souffre du meme probleme de financement, puisque le petit annonce une baisse d'impots.
Bref, juste que moi je peux pas voir la video, y a pas de son ici, g hate de rentrer :)

Fab 13/02/2007 18:56

Cela sent aussi le bon vieux réchauffé d'un vieux blog ... Le copier-coller, c'est re-servir la soupe...Et puis, la contestation, l'objection, vous aviez de nombreuses occasions pour les faire avant! (vous avez entendu parler des débats participatifs? des sites internet?) Maintenant SR décide et tranche. Vous êtes libre de pas adhérer au projet.Mais vous, à part de poster des commentaires sans originalité et de saupoudre des formules stériles entendues cent fois dans la bouche de gens désabusés, que faites vous? RIEN.Pour changer les choses de l'intérieur, il fallaut adhérer, contribuer au projet, le voter, désigner le candidat, participer aux débats, ...Alors, non, Monsieur Candide-qui-ne-l'êtes-pas, vous n'êtes pas dupe! Tant mieux, car il n'y a aucune escroquerie derrière le pacte de Royal! Aucune! Il y a seulement d'audacieuses propositions, mesurées et raisonnables pour donner de l'espoir et rendre aux Français l'estime d'eux-mêmes.Vous manquez d'espoir, Candide atrabilaire. C'est dommage et c'est triste.

Candide 13/02/2007 16:29


Elle a parlé longuement, avec des trémolos quand il fallait. Elle a rassuré le peuple de gauche, elle ne s’effondrerait pas tel un château de cartes, elle résisterait et tiendrait, n’en déplaise à ses détracteurs.
Il ne reste plus qu’à gagner des électeurs, à convaincre les indécis et à récupérer ceux qui sont partis ailleurs. Et là c’est une autre paire de manche. Une dialectique rougissante, une caricature de

la France ça fait du bien aux militants, mais ça ne suscite pas l’adhésion des couches populaires.
La rhétorique de

la France au bord de l’abîme sauvée par le docteur Royal, c’est comme la méthode Coué, une technique éculée dont personne n’est plus dupe. Seulement sur une estrade il n’y a pas de contestation, de débat, d’objection.
Le temps viendra où il faudra expliquer que l’on réduit la dette et que l’on distribue des milliards en sucettes… alors le vent tournera, et la magicienne comme à son habitude se dérobera !

Kio 13/02/2007 11:28

Ca sent vraiment le copier-coller bête et méchant ... C'est la rue d'Enghien qui te fournit tes argumentaires ??