Ségolène Royal dans "A vous de juger", ce soir sur France 2

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Ségolène Royal sera ce soir l'invitée de l'émission "A vous de juger" sur France 2 à 20h50.

Après avoir invité deux fois Nicolas Sarkozy, François Bayrou et Jean-Marie Le Pen depuis le début de la campagne, France 2 reçoit enfin Ségolène Royal dans son émission politique.

N'hésitez pas à prévenir tous vos amis de la présence de la candidate socialiste à la télévision ce soir, afin que chacun puisse se faire son opinion sur son projet pour la France

Pendant et après l'émission, nous procéderons à une discussion dans les commentaires de cet article pour analyser la performance de notre candidate. Soyez nombreux au rendez-vous!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les Bisounours en folie 20/03/2007 11:45

Dites les Bisounours .. vous en discuttayez beaucoup de ça lors des meetings Amnesty ? ou bien continuez vous à pleurer perpétuellement sur l'appartheid aboli depuis 15 ans dans un pays fondé par des Blancs? 

Les Bisounours en folie 20/03/2007 11:41

On crie au simplisme , on me demande d'argumenter .. je veux bien moi mais si on ne prends pas la peine de m'écouter ...  

 

jon 19/03/2007 18:56

Le "1" est à la mauvaise place sur le troisième dessin...

Les Bisounours en folie 19/03/2007 16:49

Le developpement durable

jon 19/03/2007 14:25

@Kece Kurdan, sûr qu'il faut voter pour des idées.Et à ce propos je crois que Mme Royal a clairement affiché (en réponse d'une question violente sur l'OMC de Mme Parisot ce samedi soir à France Europe Express...) sa volonté d'intégrer les considérations sociale et environnementale, au sens du développement durable, dans les négociations OMC. C'est une excellente avancée. Au delà, je ne doute pas que ce serait Royal la plus prompte à l'objectivité au niveau international.A preuve son souhait d'une réelle et active politique de co-développement, au niveau européen, seule politique valable pour lutter contre la pauvreté, le sous-développement chronique et ses désatreux corollaires (immigration sauvage, inégalités nord/sud, développement non durable, pillage par l'occident, corruption, etc.).