Vous connaissiez Sarkozy l'homme politique, découvrez Sarkozy le scientifique!

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

"J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d'autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l'inné est immense."

 

La citation du candidat de l'UMP est issue de la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Michel Onfray, publiée dans Philosophie Magazine de mars 200. Nicolas Sarkozy n'a évidemment aucune formation scientifique, et tous les experts ont critiqué ces propos scandaleux:

 

Alex Kahn a par exemple déclaré: "La vision d'un gène commandant un comportement complexe tel que ceux conduisant à l'agressivité, à la violence, à la délinquance, à la dépression profonde avec dérive suicidaire, est ridicule et fausse".

 

Il est néanmoins intéressant de se demander pourquoi le candidat de l'UMP a dit une telle énormité. En y regardant de plus près, on comprend mieux. D'après la science de Sarkozy, il n'y a rien à faire pour éviter les déviances. Elles sont innées. Ainsi toute prévention n'est que perte de temps. Seule la représsion présente une utilité: Une fois en prison, ces gens ne nuisent plus.

 

Mettre la science au service des idéologies...On sait ce que ça a donné dans le passé. Ne tombez pas là-dedans, Monsieur Sarkozy...

 

Etienne Longueville

Publié dans Questions de société

Commenter cet article

Sharky 06/04/2007 15:35

@ Emmeline
Je suis déçu par votre envolée lyrique hors sujet qui me fait penser à Marie Ségolène Royal (!!!) qui son petit poing serré à Villepinte voulait serrer contrer son coeur tous les petis enfants de la France.
Je ne suis pas militant UMP, juste un citoyen ordinaire, sans doute est-ce pour cela que je n'ai pas cherché à démentir les propos de NS (Nicolas Sarkozy pardon vous allez me gronder!). De plus je n'ai défendu personne, j'ai juste appuyé sur la base d'éléments neutres et factuels que personne ne pouvait dire que l'autre avait tort ou raison et qu'il ne s'agissait de nouveau que d'un combat dogmatique stérile.

Emmeline 06/04/2007 09:21

Allons jusqu'au bout du raisonnement : forçons les femmes à avorter de peur qu'elles n'accouchent de délinquants ou de suicidaires, insauvables puisque condamnés par leurs gènes à l'être, et qui ne seraient que des coûts pour la société...Oui, mais comme il faut bien des enfants pour payer les retraites (si si), toutes les femmes ne devront pas avorter : je propose donc que seules soient concernées les Noires et les Maghrébines, qui ne sauraient mettre au monde que de la graine de racaille ! ainsi que toutes celles qui ont eu un cousin suicidé d'ailleurs ; ou celles dont la grand-mère a eu un cancer du sein ; celles encore dont le sale mari tabagiste a fumé une clope dans sa vie... Mais VOUS RENDEZ-VOUS COMPTE de ce que vous faites en défendant ces propos ? si j'étais militante UMP, j'aurais dit "on a déformé ces propos, c'est pas ce qu'il voulait dire, bla bla bla...", vous montrez bien à quel point vous êtes fanatisés, sectarisés par M. Sarkozy. Oh, d'ailleurs : j'ai la courtoisie (normale au demeurant) de ne pas l'appeler "Sarkozy de Nagy Bocsa" car il a choisi de se cantonner à "Sarkozy", et c'est son droit le plus absolu, on ne c hoisit pas ses parents... Ayez donc la courtoisie de ne pas appeler Ségolène Royal "MSR", c'est proprement grotesque !

Néel 05/04/2007 13:58

Bruno, honnetement, la c'est toi qui me fais peur : tu ne vas quand meme pas me dire qu'il y a un gene du suicide, de la violence ou des maths, et que rien ne peut y faire? Si oui, c'est la porte ouverte à l'autoritarisme ou à l'eugénisme.  Je voulais ne voir dans ces déclarations qu'une "bourde", toi et d'autres m'incitez au contraire à y voir bien plus. Cela ne me réjouit pas...

Marc 05/04/2007 13:55

@ Peronitot'as raison... il ne peut être que président de la République... heu faut pas inverser sur les conclusions qu'on en tire... c'est bien les conclusions de sarkozy qui m'inquiètent...

spamy 05/04/2007 13:46

@ peronito : une recherche de solution pour la lutte contre la pédophilie ne peut être considéré comme un verre d'eau. Même infime, les voie de soluces sont sujettes à débat, même dans les bistrots ...
@ val : Je note bien que j'ai finalement été compris en filigrane, comme je précise qu'il n'y a pas de vérité sur l'inné et l'acquis. Nous nous comprenons sur le fait que M. Kahn est un chercheur. Eminent...  mais un chercheur quand même...  et ses travaus à venir sont immense, et je souhaite qu'il trouve vite ! vite! vite! car son boulot est  d'un certain coté (eh oui d'un seul !) d'une grande humanité.