"Il y a du Berlusconi dans Nicolas Sarkozy"

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

François Bayrou distribuait ses bons points, cet après-midi dans sa conférence de presse. S'il a critiqué les divergences entre lui et notre candidate sur les questions liées à l'Etat, il a surtout chargé Nicolas Sarkozy qui, dans l'exercice du pouvoir, représente un danger. "Il y a du Berlusconi en Sarkozy" a ajouté François Bayrou, qui a accepté le débat public que lui avait proposé Ségolène Royal.

Commenter cet article

bruno 26/04/2007 09:32

1) Diego, comme argumentation, tu nous avait habitués à mieux. 2)  "partis progressistes" , mdr!!! Laguiller, Besancenot, Buffet, à la pointe du progrès!! Pas de quoi être fiers, camarades.

Diego 26/04/2007 00:10

Nicolas Sarkozy c'est le candidat des peurs.Le mouvement social le rejette.Les démocrates le rejete.La gauche le rejete.Les Français le rejete.Le 6 mai, c'est Ségolène qui sera élue.

Sharky 25/04/2007 23:08

Finalement, au PS il n'y a que de l'inné, pas d'acquis, on refait toujours les mêmes erreurs. Ils n'ont pas compris en 2002, ni au premier tour, ils y verront que du feu au second tour et au législatives.
Cela sera je pense votre mur de Berlin (enfin le notre surtout) mais plus personne ne s'en souviendra dans quelques temps.

Christophe 25/04/2007 22:48

Wouhouhou, encore un bel exemple de diabolisation de Sarkozy. Ségolène Royale est la gentille et Nicolas Sarkozy est le vilain méchant soutenu par les puissances de l'argent !Bien entendu une candidate soutenue par des partis comme la LCR ou LO qui ne comprennent rien à l'économie, c'est beaucoup mieux parce qu'ils sont soi-disant progressistes !Qui a dit projet contre projet ?

Adrien 25/04/2007 22:14

Et il y a du Villiers pour Nicolas Sarkozy !Le choix se précise : d'un côté une candidate soutenue par les partis progressistes et écologiques. De l'autre un candidat soutenu lui-même et ... Philippe de Villiers.La France a besoin du progrès, pas de la droite brutale.