Commentez les émissions politiques en direct

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Aujourd'hui

20h

- TF1: Nicolas Sarkozy

- France 2: François Bayrou

 

20h50:

- France 2: Ségolène Royal

 

Demain:

20h: TF1, Ségolène Royal

20h50 France 2 Nicolas Sarkozy

 

Laissez vos impressions en direct

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

John_G 27/04/2007 13:22

Sharky, quant à toi, tu n'es même pas le Raffarin, le Devedjian, le Morano, le Douste-Blazy de ce site... Et pourtant ce n'est pas difficile. Aucun argument comme d'habitude, rien à dire, à part injurier. Quant à l'alliance avec JMLP, je te rappelle que ton candidat l'a déjà faite.

Adrien 26/04/2007 13:27

Sharky : les militants PS sont capables de penser par eux-mêmes. Ils n'apprennent rien par coeur. Par ailleurs nous défendons la qualité de la prestation de notre candidate, reconnue ce matin par les médias. Ta comparaison avec une alliance avec JMLP est totalement nulle. D'ailleurs je te signale que les militants UMP ont défendu les propos de Sarkozy sur la génétique ...Par ailleurs tu utilises toujours la même technique : une critique, on te répond, et comme tu ne sais pas quoi répondre, tu balances des insultes ou des remarques qui n'ont rien à voir. Difficile de débattre comme ça.

Sharky 26/04/2007 08:45

Clap, clap, clap!
John tu es le Jean-Louis Bianco, le Rebsamen, le Drey et le Hollande de ce site (je n\\\'irai pas jusqu\\\'à ajouter Jack car là ce serait insultant même pour un socialiste). Tu vois moi je me contentais de réagir à chaud mais sur des faits et du verbatim (qui était le sujet du post) à ce que je voyais et entendais en tant que téléspectateur. Toi en bon petit soldat, un bandeau avec banzai écrit dessus et quelques verres de sake, tu plonges en me sortant ton petit laius de militant appris par coeur décorticant ligne à ligne et justifiant tout ou presque (pas un mot sur le cocufiage de sa Gauche) en mélant désinformation, historique, mélange des genres, noyade de poisson, la totale apprise par vos ainés trotsisktes.
Ca en devient risible ce "worship", elle proposerait demain une alliance avec JMLP (comme la chasse aux petits drapeaux) que tu la défendrais avec la même ardeur. Cela fait de toi un merveilleux militant qui comme tu le dis bat le pavé en bon moine prosélyte. Tu auras ta place demain dans cette église PS, mais existera-t\\\'elle encore demain?
PS: Et les études John? Les emplois tremplins c\\\'est pas gagné alors il faut bosser, c\\\'est pas le tout de faire le mariol à coller des affiches et distribuer des tracts.

John_G 26/04/2007 03:28

@ Sharky, cela faisait longtemps mais en ce moment je passe plus de temps sur le terrain que derrière mon écran. Après avoir vu l'enregistrement d'A vous de juger, j'ai toutefois été fait un tour sur le Net. Evidemment un post sur l'émission, évidemment un post de Sharky. Ca commence très bien, ça continue très mal. - Sur le Sego-bashing de manière générale, je dois avouer que je commence vraiment à en avoir souper, je ne sais même pas comment elle fait, depuis un an au moins, pour supporter ça. Alors ton candidat favori, le pauvre est attaqué ("J'ai plein de cicatrices", "Pourquoi tant de haine ?" répété 46 fois lors de son dernier meeting) et tu ne trouves pas cela terriblement déplacé, quand on connaît son appétit du pouvoir, sa volonté de tout détruire autour de lui pour mieux lui céder la place (que les révélations de Bayrou sur son front anti-Chirac renforcent encore !) et tu parles d'arrogance. Mais parlons-en de compétence ! Pour moi, celle-ci ne se fonde pas sur les paroles, sur la capacité de cet adorateur de sa propre parole devant un public lobotomisé depuis plus de 30 ans de faire de grandes phrases. La compétence ce sont les actes. Et je ne comprends pas comment 11 millions de Français dont tu fais partie ont pu faire confiance à une personne, numéro 2 du gouvernement pendant 5 ans, ministre d'Etat, quasi Premier-ministre (se rappeler le CPE notamment...) qui a fait : - six lois sur la délinquance sans régler aucun problème ; - des lois sur l'immigration injustes et incompréhensibles qui se chevauchent et font, comme l'a dit Ségolène Royal ce soir qu'une dizaine de milliers de personnes ne sont ni régularisables ni explusables ! - que la dette s'est envolée pendant son passage au Ministère des Finances ! - alors que la croissance économique moyenne de la zone Euro était de 3%, nous étions à 1,2% ! Et ce serions-nous, socialistes et personnes de progrès, qui nous tromperions en ayant choisi Ségolène Royal, saluée dans toutes ses fonctions, qui a fait de la région Poitou-Charentes l'une des régions les plus dynamiques de France en matière de : - création d'emplois (l'un des plus faibles taux de chômage, en-dessous de la moyenne nationale de manière constante) ; - création d'entreprises - recherche-développement, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables ; - réduction de la dette de fonctionnement du Conseil Régional ; - excellence environnementale (moratoire OGM en plein champ...) Pour l'ensemble des données économiques, ce n'est pas moi qui le décrète mais le site de l'INSEE : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/poitou-charentes/rfc/conjoncture.htm D'ailleurs, on remarquera qu'à part le très mauvais et généraliste "livre" de l'UMP sur l'ensemble des régions, la seule critique que j'ai trouvé sur Poitou-Charentes, c'est une critique très méprisante des budgets participatifs dans les lycées, qu'elle a également déjà mis en place. Ensuite sur le reste de tes arguments : - sur l'économie et l'entreprise. Je ne reparlerai pas des 27 économistes dont nous avons déjà parlé, qui ont tous salué la vision "pragmatique" de l'économie de Ségolène Royal, loin du libéralo-colbertisme (il prend le pire des deux) de Sarkozy. Elle a ensuite précisé tout son programme économique : * redistribution des 63 M € d'aides accordées aux entreprises sans distinction en privilégiant les PME et les TPE * remboursement des aides en cas de délocalisations * allégements de charge ciblés également, pour les entreprises en difficulté et/ou à forte masse salariale * mise en place des emplois-tremplins auprès des entreprises pour les aider à conquérir des marchés et/ou à la mise en place d'un nouveau produit * encouragement fiscal à la création d'entreprises (bourses-tremplins) et incitations fiscales à la mise en place de "pépinières" d'entreprises au sein des universités * sécurisation des parcours professionnels et vaste chantier de formation professionnelle tout au long de la vie Quant à cette fameuse "confiance", je te rappelle un élément clair de toute théorie économique élémentaire. Il s'agit des prophéties autoréalisatrices et de la capacité encadrante des politiques publiques. Entre 1997 et 2001, la croissance économique mondiale était à peu près au même niveau qu'aujourd'hui. Pourtant, la France en 2000 avait 4% de croissance. En 2005, avec Sarkozy et le même niveau de croissance mondiale, on fait 1,2% ? Pourquoi ? Non pas parce que Jospin était génial et que Sarkozy est archi-nul (quoique...). Mais parce que Jospin avait une vraie politique économique, claire, cohérente, que tu honnis mais qui était claire. Les investisseurs savaient où ils allaient, alors qu'avec tes amis Sharky, on a virevolté, entre interventionnisme débridé (exemple d'Alstom mais aussi de Sanofi-Aventis), de mesures archi-libérales vite remises dans le placard (CPE...). Bref, 5 années de non-politique économique, de non-cohérence qui sape la confiance des acteurs. C'est pour cela que si tu compares historiquement, la croissance a toujours été plus élevée sous les gouvernements de gauche. Et cet élément n'est pas à négliger, Ségolène Royal n'a pas tort de le mettre en avant. Par ailleurs, je te rappelle que ton champion prévient que dans 5 ans, la France est quasiment (re)devenue la première puissance mondiale... - sur l'affaire Hanse, habitué des sites du Sego bashing, je vois que tu connais ton bréviaire par coeur. Très honnêtement, je préfère ne pas instrumentaliser ce genre d'affaire compliquée et il faut bien reconnaître qu'en pleine affaire Dutroux, nous sommes malheureusement tous un peu collectivement tombés dans le panneau ; - sur l'immigration, c'est dans le pacte présidentiel depuis le 11 février, c'est même dans le projet socialiste depuis plus d'un an, "au cas par cas", cela signifie que l'on va mettre de l'ordre dans les critères, que la scolarité n'est pas une condition suffisante pour rester sur le sol français et que Ségolène Royal ne cherche pas à tout prix à contenter ses "extrêmes" bien qu'elles soient plus fréquentables... alors que d'autres... au prix d'une vraie démagogie (la France aura besoin d'immigration) n'hésitent pas une seule seconde ! - sur les questions d'indépendance énergétique, elle l'a dit : 20% consacré aux énergies renouvelables, moratoire sur l'EPR (dans le projet socialiste depuis un an, dans le pacte présidentiel également) pour voir, comme elle l'a dit, si on ne peut pas se concentrer sur la quatrième génération et consacrer cet argent à autre chose. J'ajoute que sa remarque sur les réserves mondiales d'uranium, dont personne ne parle, était tout à fait justifiée et que le re-développement de la filière nucléaire que l'on voit naître risque de poser un sérieux problème d'approvisionnement, même si les aires de production sont mieux réparties que pour le pétrole. Elle a ensuite enchaîné sur un large plan d'économie d'énergie que tu t'es bien sûr abstenu de citer (conditionnement des permis de construire aux efforts écologiques...) ; - sur l'Afrique, les circuits courts, le micro-crédit, le contournement des régimes dictatoriaux, la fin de la Francafrique, elle l'a dit mais tu as du oublier... - sur l'Europe, elle a tenu le discours le plus pro-européen, quand on compare le discours honteux de M. Sarkozy : * elle ne veut pas contourner le peuple alors même que celui-ci s'est exprimé largement, a débattu d'Europe. M. Sarkozy dans sa conception autocratique du pouvoir, considère que les Français sont trop sots * elle peut s'appuyer au moins sur deux pays avec lesquels elle peut travailler : Zapatero et Prodi. * la mise en place du moratoire social n'est pas impossible, en tout cas elle ne l'est pas plus que l'insertion des barrières tarifaires que veut mettre en place Sarkozy, de la préférence communautaire et tutti cuanti. Pas plus qu'en ce qui ce concerne la BCE, qui est d'ailleurs l'un des seuls points de convergence entre Sarkozy et Royal (c'est d'ailleurs lui qui lui a repris l'idée...). Tout cela n'est pas facilement faisable, mais elle a une vision et l'a défendu très clairement. - sur les Talibans, au contraire, je trouve remarquable le fait qu'elle ne soit pas tombée dans le piège de répondre dans la mesure où cela aurait été instrumentalisé. Où y vois-tu un problème ? Sur l'Iran, elle dit ce qui est actuellement raisonnable et ne doit pas s'excuser d'avoir une position tranchée sur la question. Tu voulais qu'elle leur déclare la guerre ? Sur le Darfour, je pense que cette menace peut être utilisé face à cette catastrophe qui se déroule sous nos yeux (enfin, pas trop au JT tout de même !) Si je concède une petite forme à Melle ce dimanche, je trouve qu'à Valence, qu'à Montpellier ou encore ce soir, Ségolène Royal nous fait la preuve qu'elle a une incroyable volonté, une farouche envie de changer les choses, une vraie maîtrise ses dossiers, qu'elle veut porter à bout de bras dans une Présidence réellement rénovée ! Une raison de plus pour aller me mobiliser quasiment toute la journée pour sa victoire, notre victoire demain !

Sharky 25/04/2007 22:47

Quel contraste entre un candidat aisé et décontracté, à l'élocution claire, intelligible qui répond de façon précise, concise et compréhensible aux question face à une candidate engoncée, raide, accrochée à son pupitre derriere son sourire de façade sur une face inexpressive botoxée, des phrases d'énarques inintelligibles sans queue ni tête qui ne répondent pas aux questions. Voilà pour la forme.
Sur le fond, 2 attitudes, une très positive, ouverte sur l'avenir avec des solutions concrètes axée sur les défis clés à venir, voulant rassembler en toute humilité. De l'autre l'arrogance (je suis la seule incarnation du changement rien que ça ), la critique démagogique(brutalité ...), la politique politicienne (je veux un débat devant les PQR que vous pouvez filmer!!! l'arrogance face à ses électeurs à Gauche qui sont acquis pour elle)... bla bla bla Mon fils de 11 ans dit mais elle se prend pour Narcisse celle-là.
A hurler de rire ou à pleurer sans fin sur l'économie et la vision de l'entreprise et du fonctionnement de l'économie. Elle nous refait le coup de la croissance magique dès qu'elle apparaitra pour tout payer (sinon banqueroute assurée). Moi, je suis pas prêt à lui faire un chèque en blanc, ruine assurée. Toute une série de petite histoires, c'est facile le pathos.
La partie sur Outreau est un vrai scandale et vraiment à gerber quand on la voit se lamenter l'oeil mouillé et que l'on connait sa responsabilité la dedans, et sa position politique sur la pédophilie et pendant l'affaire Hanse. Rien que ça la discrédite sur tout tellement son attitude est fausse et dégueulasse.
Sur l'immigration 2 pas en avant 3 en arrière, demi tour, peut être vous verrez bien. ??? Y doivent être contents à l'extrême gauche, encore une petite olive
Reste sur les questions de notre indépendance énergétique, le je botte en touche du moratoire sur le nucléaire.
Sur l'Afrique, je remet à niveau l'Afrique à celui de L'Europe à moi toute seule. En fait c'est la France qu'elle mettra au niveau de l'Afrique.
Sur l'Europe, les autres feront comme je veux même s'ils disent le contraire aujourd'hui, je suis tellement belle!!!
Sur les talibans, je refuse de répondre !!! Sur l'Iran, moi je fais l'autruche. Sur le Darfour, boycottons les JO, on va leur montrer à ces chinois.
Courage fuyons, elle me fait vraiment flipper votre mante religieuse!
Demain second round. Vivement le 2, l'Ordre Juste apparaitra par KO.