[Breaking news] Ségolène Royal écarte Peillon du courant "Espoir à gauche"

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Info AFP: Ségolène Royal a annoncé ce soir sur Canal Plus qu'elle confiait "l'animation" de son courant Espoir à Gauche à Jean-Louis BIANCO (que nous recevons lundi prochain à SciencesPo), Najat BELKACEM et Gaëtan GORCE, écartant de fait Vincent Peillon de la tête du mouvement, suite à l'algarade médiatisée des derniers jours.

Que pensez vous de cette répudiation de Vincent Peillon? Comment jugez vous la polémique du week-end?
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moi 23/11/2009 11:48


mdr; il n'y a plus que les riches bobos et les immigrés qui votent a Ps, les ouvriers que le Ps a trahis pour faire la politique des grands patrons en faisant venir de la main d'oeuvre bon marché
en utilisant les sentiments, pretextes des droits de l'homme, valeur , bla bla bla, ces ouvriers francais (blancs) votent Fn , le 1er votent chez les jeune francais c'est le Fn, alors le PS , ce
parti qui voit a cours terme tel aubry qui ne pense qu'(a toucher sa paye pur se payer sa bouteille !

la France est en état de décomposition, aube d'une guerre civile ethnique,religieuse, bref le Ps a encore fait de la merde, apres avoir lancé la colonisation de l'afrique voilà qui s'était pris de
vouloir cioloniser la France par l'afrique !

Merci le Ps, imaginons Napoléon revenant d'entre les motrs....

imaginons nos grand pere tombé a Verdun revenir et faire un tour dans le métro et voir tous ces néofrancais, que penseraient ils de vous ?
ces millions de francais morts pour défendre les frontieres ?

irez vous leur dire que c'est des cons, des bas du front, des racistes ?
Vous n'êtes peut être pas raciste mais vous êtes laches , laches et menteur


Sharky 20/11/2009 08:55


Bon quoiqu'il en soit en prenant un peu de distance et en restant objectif. Royal est politiquement morte, tout simplement.

Alors qu'un vent noeud-noeud couplé avec une fronde anti-sarkoziste la portait lors de la dernière présidentielle, elle s'en quand même prise une raclée.

Maintenant qu'elle déchaîne un tel aveuglement béat ou une telle haine (qui n'a rien à voir avec celle de 2007) en son sein, elle ne pourra plus jamais rien faire. Et ne comptez pas sur les autres
partis de Gauche pour imaginer s'associer avec elle, elle n'est ni controlable, ni fiable, sans continuité pour qu'un parti prenne le risque de lui tendre la main. Le risque de ne récupérer qu'un
moignon au mieux est trop fort.

Je crois sérieusement qu'il est temps de passer à autre chose. Vous perdez votre temps.


Hugo L. 19/11/2009 21:21


J'abonde totalement dans le sens de Timothée L.

Je voudrais préciser avant tout que Ségolène Royal n'a aucune légitimité sur le courant l'Espoir à gauche. Elle n'en a jamais été l'animatrice. Ce courant l'a soutenue à Reims, mais ce n'est pas
son courant. D'ailleurs, qui était le premier signataire de la motion E ? Vincent Peillon. Lorsqu'il s'agit de réfléchir et de débattre sur le fond, Ségolène, comme d'habitude, délègue.

Sa meilleure action politique a justement été de ne pas s'immiscer dans le courant (pour ne pas le polluer médiatiquement). Pourtant, les têtes pensantes la réclamait à Marseille... Pas assez
médiatique selon elle ! Dès lors, qu'elle ne s'étonne pas si elle n'est plus invitée !
La démarche de Peillon consiste en effet à ne pas convier les présidentiables au rassemblement : ni Bayrou (qui n'a quant à lui pas crier au scandale) ni Royal. Et qu'on ne me dise pas que l'on
croit vraiment à l'investiture de Manuel Valls... Par ailleurs, à sa décharge, cet énergumène a, lui, participé à la réflexion du courant depuis le départ, il est l'un de ses animateurs, donc
l'invité obligé.

Enfin, je voudrais exprimer mon profond désespoir...
Vincent Peillon est le seul socialiste qui ait compris les enjeux pour la gauche aujourd'hui.
Par son initiative, en rassemblant tous les progressistes (socialistes, radicaux, écologistes, communistes, démocrates), il ouvre la voie à la construction d'une alternative crédible et cohérente à
la droite.
Parce qu'il ne s'agit pas simplement d'un rassemblement à but strictement électoral : ce rassemblement se fait sur l'élaboration d'une ligne politique commune ! Inédit à gauche en France depuis
Mitterrand !

Vincent Peillon représente l'espoir.
Cet espoir, fragile, vient d'être détruit par Ségolène Royal.
D'une part, elle occulte complètement le débat d'idées et la réflexion sur l'éducation, absolument primordiale, et donne à penser que ce rassemblement était uniquement celui de 'son' courant, donc
'son' idée.
D'autre part, elle cherche à évincer le bâtisseur de cet énorme élan vers une gauche réunie, pour s'approprier les ruines du rassemblement qu'il avait construit.
Et ça, c'est intolérable.


Les Bisounours en folie 19/11/2009 20:50


Vous tous les 2 des victimes de l'UMPS .. arreter de vous chamailler sur ce blog stérile


Sharky 19/11/2009 18:42


@ Gilles
Dis donc t'es très premier degré comme garçon. Quand je met ;-)(et je fais l'effort car je commence à savoir un peu comme vous êtes), c'est que c'est pour rire. Bon je sais avec la réduction
drastique des fromages territoriaux en France, les places au PS idem, tes débouchés se réduisent à vue d'oeil, tu dois être énervé, ce n'est pas une raison pour être désagréable gratuitement. On se
marre bien dans le Privé aussi, tu verras.

Allez si tu es sage je viendrais mettre un peu d'animation sur ton site.