« Fremde » au Deutsches Historisches Museum de Berlin : une exposition éclairante à l’heure du débat sur l’identité nationale

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Si vous êtes de passage à Berlin d’ici à fin février, ne ratez pas l’exposition « Fremde » (« Etrangers ») au Deutsches Historisches Museum. Réalisée conjointement avec la Cité nationale de l’Histoire de l’immigration, celle-ci nous renseigne sur la relation à « l’autre » qu’ont entretenue (ou qu’entretiennent) les nations allemande et française depuis 1871.

Dans une optique comparative, l’exposition relativise à mes yeux l’opposition traditionnelle entre la conception renaniene de la nation (le fameux « plébiscite de tous les jours »), et la conception herdrienne (une langue, une mythologie historique commune, un territoire). Trois éléments le prouvent : depuis 1871 la nation française s’est montrée autant exclusive à l’égard de ses colonies que sa voisine allemande ; la nation française s’est renforcée par un antagonisme avec ses voisins – la nation allemande, elle, se construisant même sur cet antagonisme ; les tentatives d’inspiration eugéniste de justification scientifique de la supériorité de la race blanche sont venues tant de nos voisins que de nous-mêmes. Depuis longtemps dès lors, la nation française s’est caractérisée par un certain exclusivisme, à l’instar de la nation allemande.

Est-ce à dire que l’exclusion de l’étranger est constitutive de la nation française ? Est-elle un élément de l’ « identité nationale » ? Nous ne le pensons pas. Car en effet – et c’est là peut-être un élément trop négligé par l’exposition –, si la nation allemande s’est, elle, construite sur une relation exclusive à l’autre, ce n’est pas le cas de la nation française. Une simple chronologie le rend évident : la mythologie nationale et le nationalisme français ne datent pas de 1871, mais avant tout de 1790. Or, l’élément constitutif de la nation française est clair en cette Fête de la Fédération du 14 juillet 1790 : c’est la « fédération » librement consentie de toutes les provinces (et derrière, de tous les citoyens) du Royaume. S’il est un élément exclusif dans la constitution de la nation française, c’est à l’égard d’un « Autre » intérieur (la noblesse, exclue de la nation lorsque le Tiers se proclame, rejoint par quelques membres du Clergé, « Assemblée nationale » le 17 juin 1789), et non d’un « Autre » étranger. D’ailleurs, l’exposition « Fremde » montre bien qu’aucun antagonisme n’existait sous la IIIe République entre une conception renaniene de la constitution de la nation, et une exclusion réelle de l’étranger, un racisme ordinaire.

Voici donc deux éléments éclairants qu’apporte cette exposition au débat sur l’identité nationale : l’exclusion de l’étranger comme dimension du nationalisme français n’est pas un élément nouveau. Pour autant, il faut se garder d’y voir un élément constitutif de notre identité nationale.

Bastien L.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les Bisounours en folie 30/01/2010 10:03


Une trentaine de tombes d’un cimetière ont été dégradées près de Caen par un jeune homme “déséquilibré” qui comparaîtra en mai devant les juges, a-t-on appris aujourd’hui auprès des gendarmes et du
parquet.

L’étudiant âgé de 23 ans a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu’il renversait les croix des tombes du cimetière de Bieville-Beuville, à 10 km au nord de Caen et placé en garde à vue
avant d’être relâché vendredi après-midi, ont indiqué les même sources.

“C’est l’acte d’un déséquilibré. L’expertise psychiatrique a montré qu’il souffrait d’une altération du discernement et que donc il était partiellement responsable de ses actes. Il a dit avoir
entendu des esprits qui lui disaient qu’il fallait abattre les croix“, a expliqué le procureur de la République à Caen, François Nicot.
--------

Comme d'hab : "deséquilibré","désoeuvré","jeune","prénom modifié" ...


lol 29/01/2010 03:02


le documentaire de l'année

http://intransigeants.wordpress.com/2010/01/27/defamation-le-documentaire-de-lannee/

à visionner


Les Bisounours en désintox 28/01/2010 17:54


ben oui, que veux tu Sharky ? L'un après l'autre la désillusion les a gagnés . Ca a commencé Avec faucult guliani qui voulait que le chauffeur d'un nocilien le conduise à l'hopital pour faire des
radios.


Et puis toute cette propagande que j'emets ici intensement (et encore ...) . Pffff , même plus besoin d'avoir un talent de dessinateur comme dans les années 30 . C'est trop facile.

Et toi, je suis à peu près sur de savoir comment je pourrais tirer ton portrait .. ;)


Les Bisounours en folie 28/01/2010 17:48


"Voici donc deux éléments éclairants qu’apporte cette exposition au débat sur l’identité nationale : l’exclusion de l’étranger comme dimension du nationalisme français n’est pas un élément nouveau.
Pour autant, il faut se garder d’y voir un élément constitutif de notre identité nationale."

Tu dis que notre "identité nationale" se distingue du "nationalisme français" sur des élements comme "le rejet de l'étranger". Et donc, j'apprends que tu mets cette élement sous le terme
qualificatif "français" plutôt que sous le terme relatif "identite".

En attendant .... MISSION ACCOMPLIE

http://www.youtube.com/watch?v=7OLiVbrh7_4

FDESOUCHE, 1er blog politique en France !! Et c'est Anal+ qui le dit !!


Sharky 27/01/2010 09:50


Bon je post là car personne n'y mettra de commentaire tant le sujet est pointu!


VOUS ETES OU PS SCIENCES PO? Y A QUELQU'UN?

Plus aucun commentaire depuis de longues semaines excepté le propagandiste Bisounours ou votre ami Sharky. Pas un seul socialiste pour nous étriller. C'est tristounet cette année. Plusieurs
solutions.

1/ Vous pensez qu'on se lassera à force et que l'on finira par déserter. Peine perdue.

2/ Vous n'avez aucun argument valable à opposer. Merde vous êtes à ScPo, vous devriez même en première année être capable de faire des gesticulations et des pirouettes comme vos illustres
prédecesseurs.

3/ Il n'y a plus aucun socialiste sur ce blog?

4/ C'est un robot qui écrit les textes. Pas mal pour un robot mais pas assez évolué pour contre argumenter.

5/ Vous n'y croyez même plus à vos sornettes?


Le principe d'un blog n'est pas uniquement de faire du déclaratif comme vous faites, il s'agit d'échanges. Sinon autant le fermer plutôt que vous faire étriller sans rien dire car les absents ont
toujours tort, hein Vincent.