"Jeunes dévoyés": quand il n'y en a qu'un ça va, c'est quand il y en a deux...

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Lu dans l'édition de Nice-Matin samedi 5 décembre - les coupures de presse de l'édition du quotidien Le Petit Varois du 11 novembre 1965 sont également reproduites ci-dessus...

Il y est question "de deux jeunes gens [qui] ont tenu la vedette". Deux étudiants "à la Faculté de Droit à Paris, à qui le soleil a quelque peu tourné la tête alors qu'ils se trouvaient en vacances sur notre belle Côte-d'Azur."

Pour en savoir plus, lisez plutôt !

Le Petit Varois.

Tolérance zéro?
 
Le Petit Varois.

Publié dans Education et jeunesse

Commenter cet article

Marthe 11/12/2009 14:44


Ah c'est une petite victoire pour moi! Ca illumine ma journée de savoir que
1- Tu condamnes l'extrême droite (parce que j'avais des doutes quand même)
2- Tu peux parfois avoir des points d'accord avec des socialistes (moi en l'occurrence)

Je me suis emportée en disant que le PS avait toujours viré les politiques condamnés. En fait le "toujours" s'arrête en 1981. Et je suis d'accord, Huchon ne devrait pas etre candidat, et d'ailleurs
je n'ai pas voté pour lui en interne pour cette unique raison. je trouve ca scandaleux qu'il ose même se présenter...
Quant à Frêche, c'est uniquement de l'impuissance, je te rappelle qu'il est exclu, on ne peut pas l'empêcher de se présenter, et je pense qu'il y aura un candidat socialiste contre lui. alors
laissons Aubry en dehors de ça.
et Royal... enfin on se bat contre des moulins à vent!


sharky 10/12/2009 23:50


Bravo Marthe, enfin une militante qui se mouille!
Tout d'abord je confirme que les 2 extrêmes sont bien à mettre dans le même panier, leurs 2 idéologies sont anti démocratiques, inexploitables, limitées... les moyens mis en oeuvre sont par contre
similaires et non acceptables, ni recevables.

Sur le sujet qui nous concerne, j'aimerais bien qu'il s'agisse de la rubrique du chien écrasé mais il s'agit d'élus du peuple en poste et/ou en chasse pour un mandat.
Sur le présumé innocent DrAy, je reste circonspect par la peine infligée par le PS que tu justifies par «le PS a toujours écarté les politiques soupçonnés même non condamnés, question d'exemple et
de principe ». ??? Faut-il comprendre que les soupçonnés (ce qui est son cas) n'ont pas droit au même traitement que des élus condamnés? Prenons comme seul exemple (parmi de nombreux éléphants
au PS) celui de Huchon en IDF!

Sur Frêche, candidat divers Gauche (?) maintenant le PS fait carpette et plus encore car la fin justifie les moyens. Ou sont les idéaux et grandeurs d'âme de la Gauche? Certes cela permettra peut
être de conserver la région mais quel impact au niveau national chez les militants qui voient un baron arrogant tenir par les couilles le bureau national? Quid encore de l'impact sur les autres
électeurs de Gauche et de l'image des français du PS? Pour moi même une victoire de Frêche sera une défaite pour le PS qui le trainera comme un boulet. C'est un petit calcul d'apothicaire qui
montre bien les limites de Aubry. Il eusse mieux valu couper court quite à perdre mais avec dignité et enfin casser cette baronnie. Imaginez que Frêche perde en plus!

Sur la folie présumée de Frêche, je crois qu'il est plutôt tout puissant et son insolent bras de fer gagné lui donne raison. La folie est plutôt à chercher du coté de Royal qui s'enfonce un peu
plus chaque jour.

On attendra sans doute la fin des régionales pour re-re-re-re-parler de rénovation au PS. Pour l'instant on continue la tambouille avec les mêmes, et je suis prêt à parier que ça va continuer
lontemps encore. Militants révoltez vous et virez les pour mieux rebondir ensuite sinon c'est foutu.


Marthe 10/12/2009 09:44


Pour moi Dray (avec un A d'ailleurs) Frêche et Royal font partie de la même rubrique des chiens écrasés.
Et l'extrême droite et communiste sont bien deux choses différentes, n'en déplaise à ta mauvaise foi permanente, qui m'agace!!!
mais bon si on ne répond pas tu vas encore nous accuser de détourner les questions (mais quand on répond après, on nous dit ah le PS ne s'occupe que de ses petites personnes).
-Dray : il n'y a plus de discipline de parti, il considère qu'il a été éjecté de façon illégitime et son retour en force ne fait que détériorer un peu plus notre image, mais ca il s'en fout.
personnellement je pense qu'il ne figure pas sur les listes avec raison, que le PS a toujours écarté les politiques soupçonnés même non condamnés, question d'exemple et de principe, mais les
valeurs se perdent, tu seras d'accord avec moi la dessus
-Frêche : c'est un fou. mais en général, de droite ou de gauche, le pouvoir ils s'y accrochent, et vu qu'il est soutenu localement, le PS national ne peut rien faire. C'est qu'il n'y a pas assez de
discipline interne, en même temps ca veut dire qu'il y a un peu de liberté, et ca c'est toujours bien, même quand c'est à Frêche que ca bénéficie
-Royal : la dessus je ne suis pas objective, je l'ai toujours détestée. Bien fait pour elle, c'est tout ce que j'ai à déclarer.
Es-tu satisfait d'avoir soutiré des chroniques de chiens écrasés à une honnête militante socialiste? Peut être peut-on revenir aux vrais débats maintenant?


Sharky 09/12/2009 17:24


C'était de la forme pour rire, car Occident et les Cocos de l'époque c'était du même tonneau. Toujours pour rire, pour la forme et dans un contexte historique on pourrait parler de Tonton et de son
sponsor Bousquet, Tonton et la Cagoule...

Mais et sur le fond d'actualité Drey, Freche et je rajoute Royal qui cocufie ouvertement ses militants locaux post vote avec Bayrou... toujours pas de réflexion?


JR 09/12/2009 16:33


"Ils étaient jeunes et devaient voter à Gauche à l'époque".
Euh... oui, certainement comme tous leurs petits camarades du groupuscule Occident ! C'est vrai que si Occident est si connu, c'est pour être un affreux repère de gauchistes...