Les soutiens douteux de Nicolas Sarkozy

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po

Quand un candidat veut associer des personalités à son image, il se doit d'être vigilant dans ses choix. Nicolas Sarkozy n'a décidément pas de chance! En une semaine, deux de ses principaux soutiens médiatiques ont eu des attitudes étranges.

 

Johny Halliday d'abord. Il va, d'après la presse, habiter 6 mois plus un jour par an à Gstaad en Suisse, à compter de l'année prochaine, pour ne plus avoir à payer ses impôts en France. Voilà une attitude très révélatrice de ce qu'est la pensée de la droite aujourd'hui: Gagner plus d'argent par tous les moyens. Ainsi Johny, qui a fait sa fortune grâce à l'achat de ses disques par les Français en grande partie, ne veut pas contribuer à la solidarité nationale que représente l'impôt.

Vous me direz, Johny applique la doctrine de Sarko: "Son pays, on l'aime ou on le quitte". Lui a décidé de partir.

 

Loic Le Meur ensuite. Loic Le Meur est un grand blogger français, le plus médiatique. Il s'est récemment rallié à Sarko. C'est le chauve qui fait la potiche à lire les messages des bloggers lors des forums de l'UMP (si des gens regardent ce "débat".)

Il a tenu une grande réunion de bloggers internationaux. Nicolas Sarkozy a fait un discours au cours de cette grande conférence. Jusque là pas de problème. Sauf que Sam Sethi a critiqué le discours de Sarko sur son blog, le jugeant "sans intérêt" et a remis en cause l'organisation de Loic Le Meur, arguant que le WiFi avait des problèmes.

Loic Le Meur, qui doit avoir des conceptions sur la démocratie à peu près semblables au candidat qu'il défend, a qualifié de "trou du cul" Sam Sethi. Celui-ci a alors réagi dans une nouvelle note. Du coup, son patron, responsable d'un hébergeur de blog, l'a viré. Viré pour quoi? Avoir été traité de "trou du cul" par l'ami du futur chef de l'opposition française? C'est bien triste pour la liberté d'expression, et contraire à la liberté que permettent les blogs. 

Commenter cet article

Etienne 08/01/2007 00:42

 le chanteur Doc Gyneco s'est fait arrêter hier soir par la police, à Paris,  à la suite d'un accrochage avec un taxi.
La vedette avait visiblement abusé de l'alcool, car les forces de l'ordre ont décidé de le placer en cellule de dégrisement, puis en garde à vue
La série continue

Adrien 18/12/2006 09:11

Avant de nous accuser de ne rien connaître aux finances publiques, renseignez-vous un peu. Nous n'avons jamais critiqué "ces sales riches qui veulent pas boucher le trou de la sécu", puisque nous connaissons très bien la différence entre impôt et cotisation sociale, et nous savons que le trou de la sécu ne sera jamais bouché par l'ISF.
Il est vrai que la structure fiscale française est particulière. L'impôt direct sur le revenu (IRPP) pèse très peu, car il a une assiette très étroite et on a mis en place tout un système de niches fiscales qui permettent de payer moins d'impôt. Le taux marginal supérieur d'imposition est élevé, mais le nombre de niches fiscales rend le taux réel d'imposition beaucoup plus faible.
Le projet socialiste prévoit la création d'un impôt citoyen, avec la fusion de la CSG et de l'IRPP, qui passe par le rapprochement de leurs assiettes respectives, et par la suppression des niches fiscales. Cela permettrait de mettre en place une imposition des revenus plus juste et plus transparente.

Samantha 17/12/2006 11:17

Votre réflexion sur l'évasion fiscale de Johnny Hallyday me paraît très limitée. On ne vous apprend plus rien en finances publiques? On aurait attendu un truc construit sur la politique fiscale telle qu'elle est et telle qu'elle devrait être, en vain. A croire que vous prenez vos lecteurs pour des cons.
Mais vous avez raison : plutôt qu'entrer dans un sujet politique et technique, mieux vaut débiter des fadaises moralisantes sur Johnny le traître qui refuse la solidarité en France, et une fois n'est pas coutume, jouer les patriotes offusqués. C'est tellement plus facile de faire deux ligne de démagogie populiste (beurk ces sales riches qui veulent pas boucher le trou de notre sécu) que de faire preuve de courage intellectuel et d'affronter, comme dirait Descoings, la complexité? Pour l'instant vous avez pris l'option 1. C'est nul.
Je ne désespère pas, quand même, de vous lire sur les raisons qui poussent une pop star à aller se faire chier 6 mois par an en Suisse. Moi je me dis que le simple appât du gain comme vice moral n'est pas très convaincant.

Kévin 16/12/2006 23:07

N'importe comment, les soutiens des artistes n'ont pas beaucoup d'influence sur les votes. En 2002, le candidat majoritairement soutenu par les artistes, c'était ... Lionel Jospin.
Ceci dit, l'air gêné de Sarkozy à la question "Que pensez-vous du déménagement de Johnny Halliday ?" est toujours marrant à voir !

Val 15/12/2006 21:21

Oui Le Meur est très connu pour avoir lancé la première interview interactive en live d'un politique (Sarko il me semble) depuis son blog. Puis il en a fait d'autres avec DSK par exemple, avant de se rallier à Sarko en même temps que Johnny. C'est vrai qu'il est assez connu des blogueurs...