second clip de campagne de Ségolène Royal

Publié le par Section socialiste de Sciences-Po




Commentez ce clip, donnez vos impressions.

C'est l'occasion de vous rappeler que le PS met à votre disposition de nombreuses vidéos, en particulier la présentation des 7 piliers du pacte présidentiel.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruno 15/04/2007 14:51

Où voit-on ou entend-on qu'il s'agit d'une candidate de la gauche ?Désolé, mais ce n'est pas avec ce genre de clips creux que vous me convaincrez qu'il faut voter pour le parti dit « socialiste ». A mon avis, votre parti va dans le mur comme en 2002 et pour les mêmes raisons. Commencez par renvoyer tous vos conseillers en communication et faites vos clips vous-mêmes, vous ferez des économies et on saura enfin en quoi vous croyez.

Adrien 11/04/2007 16:33

Je partage l'analyse de Néel. Ségolène Royal a décidé d'utiliser son temps de parole dans la campagne officielle en structurant ses interventions : - première étape : qui je suis, pourquoi je suis compétente, pourquoi je peux et je vais changer les choses.- deuxième étape : quelle est ma conception de la politique.Au risque de me tromper, je pense que le clip le plus long (5 minutes) portera sur les propositions phares de notre projet.

tefy 11/04/2007 16:28

1) Il y a une contradiction : d'un coté vous dites que Royal a de l'expérience, qu'elle est énarque, elle a été ministre, conseillère de Mitterrand....Bref, en cela, elle est parfaitement redevable des années Mitterrand et Jospin.... Sachant que dans son équipe, on trouve nombre d'anciens ministres et premier ministre, comme elle le fera son renvouellement ?2) j'ai de plus en plus de mal à comprendre le slogan "La France Présidente"  ....

Sharky 11/04/2007 16:27

Néel c'est extraordinaire les histoires que tu peux extrapoler d'un tel clip, chapeau quelle imagination. Mais on a pas tous faits Science Po!
- Toujours dans le culte du moi, genre reine de beauté candidate (sponsorisée par Geneviève) et du pathos plus dégoulinant qu'un brie au soleil.
- Le rythme de la parole est mieux maitrisé et moins désagréable, ce doit vraiment être un pb de vue et de prompteur.
- le réalisateur est toujours fou ou parkinsonien avec son rythme d'images discordant et psychedélique, ça donne mal au crane et vu qu'on essaie de suivre on n'écoute plus rien. Faites l'essai, mais peut être est-ce voulu?
- L'identité graphique est encore à pleurer avec l'affiche de fin qui n'a rien à voir et qui arrive comme un cheveu sur la soupe.
Moins pire !

Néel 11/04/2007 14:37

Ma lecture de ce spot :
Ségolène Royal a rappelé, s'il en était encore besoin, qu'elle dispose de la formation et de l'expérience nécessaires, contrairement à d'autres. Elle réexpose, ici, le renouveau qu'elle apporte dans la conception de la politique.
Pour Ségolène Royal et pour le PS, le changement doit se faire avec tous les citoyens, en partant de leur vie. Les experts sont importants, mais ne peuvent pas agir seuls. C'est aussi cela la politique : donner les grandes orientations et trancher en respectant les attentes de chacun. C'est du moins ainsi que le PS conçoit la société française moderne et à construire : comme une société de droits et de devoirs, de donnant donnant, porteuse du progrès pour tous et du respect pour chacun. Elle est une candidate à la fois ferme et à l'écoute des Français, contrairement à M. Sarkozy (ferme mais qui n'écoute que lui) à M. Bayrou (qui semble toujours peiner à se décider pour un programme concret). Sans parler de M. Le Pen...